Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Togo : 34,9 millions de dollars attendus du FMI après des résultats satisfaisants à la troisième revue

Le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé 34,9 millions de dollars en faveur du Togo suite à des résultats satisfaisants du pays à la troisième revue du programme appuyé par la facilité élargie de crédit (FEC) de l’institution financière, a appris jeudi l’agence Xinhua de source officielle à Lomé.

L’achèvement de la revue “permet de décaisser” environ 34,9 millions de dollars, ce qui porte le total des décaissements depuis le début de l’accord à environ 139,5 millions de dollars, dit un communiqué du FMI rendu public par le ministère de l’Economie et de Finances du Togo.

Dans le communiqué, l’institution financière internationale a pris soin d’indiquer que les résultats obtenus par le Togo dans le cadre du programme “sont satisfaisants et que “tous les critères de réalisation quantitatifs et trois des cinq repères structurels ont été respectés”.

Selon le document, le conseil d’administration du FMI a achevé, le 10 décembre, la troisième revue des résultats obtenus par le Togo dans le cadre du programme appuyé par l’accord au titre de la FEC.

“Les résultats obtenus par le Togo dans le cadre du programme appuyé par FEC sont satisfaisants malgré un contexte difficile. L’économie semble commencer à se stabiliser, la croissance devrait s’accélérer et l’inflation demeure en deçà du critère fixé par l’UEMOA “, a indiqué M. Mitsuhiro Furusawa, directeur général adjoint et président par intérim, à l’issue des débats du conseil d’administration sur le Togo, apprend-on de la même source.

“Par ailleurs, le programme de réformes structurelles avance. Comme il subsiste des risques, même s’ils s’atténuent, il est important que les autorités restent attachées à leur programme d’ajustement macroéconomique et de réforme”, a-t-il ajouté.

Mitsuhiro Furusawa a noté que les autorités togolaises “s’emploient” à mettre en œuvre les mesures prévues dans le Plan national de développement (PND) prévue sur la période 2018-2022 et le Pacte avec l’Afrique afin que le Togo devienne “un pôle logistique majeur et un centre financier dynamique, et dispose d’une base manufacturière solide”.

“A cet effet, il est prioritaire de combattre la corruption, de renforcer la gouvernance et d’améliorer le climat des affaires de manière plus générale”, a conclu M. Mitsuhiro Furusawa, directeur général adjoint et président par intérim.

Pour rappel, le 5 mai 2017, le FMI a approuvé un accord triennal en faveur du Togo pour un montant d’environ 241,5 millions de dollars destiné à appuyer les réformes économiques et financières du pays.

Source: intellivoire

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct