Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

SUPPOSITIONS DE BIENS D’AUTRUIS, FAUX ET USAGES DE FAUX A SAFO: LE MAIRE GUIRO TRAORÉ AU COEUR D’UN SCANDALE FONCIER, LES POPULATIONS VERS UN BAIN DE SANG….

C’est la catastrophe à Safo actuellement car les populations sont exaspérés contre le désordre instauré par le Maire GUIRO Traoré et une partie de son équipe qui depuis leur arrivée se sont tournés vers la spéculation foncière. Il n’épargne rien sur son passage et aucun de ses morcellement anarchiques n’a été soumis au conseil communal encore moins à l’approbation du cercle et des services du domaine et de l’urbanisme. Tout est fait selon le bon vouloir du seul Maire de Safo.

-Il a morcelé et vendu la réserve foncière de l’état du Mali à Safo d’une superficie de 20 hectares. Actuellement des bâtiments appartenant aux particuliers avec des Permis d’occuper du Maire, poussent sur le site du Titre foncier de l’état. Ce titre était destiné à la réalisation de services sociaux dans la localité (hôpitaux, directions, écoles, universités publiques, centres culturels, les logements sociaux et autres). Ce n’est pas l’affaire du maire possédé par l’appât du gain facile.

L’inspection des domaines et l’inspection du Ministère de l’administration territoriale ont effectué des missions sur le site mais il a acheté le silence de ses agents techniques qui n’ont par conséquent produit aucun rapport alertant leurs hiérarchies.

– Ce n’est pas tout, le Maire GUIRO Traoré a aussi remorcellé le site des maliens de l’extérieur d’une superficie de 50 hectares qu’il a vendu à des particuliers moyennant de grosses somme d’argent. Ce site avait été attribué par le Président ATT en 2008 aux maliens vivant en côte ivoire, au Gabon et ailleurs suite à une décision du conseil des ministres. Le morcellement officiel a même été approuvé en 2008 par le Prefet du cercle de Kati après une décision d’affectation et les permis d’occuper ont été payé par les maliens de l’extérieur qui avaient commencé à faire des réalisations sur leurs parcelles. Mais le maire en a fait fi et a fait de nouvelles attributions sur le même site conformément au mêmes plans du géomètre expert de 2008. Pire, il a installé des badeaux et six (06) gros bras sur le site empêchant les maliens de l’extérieur de faire des réalisations sur leurs parcelles. Actuellement, anciens propriétaires et nouveaux acquéreurs sont à couteaux tirés à Safo et un affrontement sanglant est inévitable. Une réunion des maliens de l’extérieur est prévue dimanche pour s’organiser et affronter le clan du Maire.

– Autres grandes contestations, à Ourala, Falayan et autres localités de Safo, le Maire a morcelé les champs et parcelles des populations estimés à plus de 2000 hectares sans leur aval et encore moins leur consentement. Il a fait supposition de bien d’autrui à plusieurs niveaux. Actuellement ces villageois et des riches acquéreurs de Bamako et environ sont aussi en véritable bras de fer. Et cela est aussi une bombe sociale.

TRIBUNAL DE KATI : QUI PROTÈGE DONC LE MAIRE SPÉCULATEUR FONCIER ET SA BANDE ?

Le Maire Guiro Traoré le dit à qui veut l’entendre: il a le tribunal de Kati dans sa poche. Toutes les procédures et plainte à l’encontre du Maire au tribunal de Kati n’aboutissent pas. Mieux, c’est lui qui instruit au Procureur Bandjougou Fofana et à ses substituts d’arrêter tous les opposants à ses manoeuvres. Pour preuve, dans le dossier du Titre foncier des maliens de l’extérieur, il a demandé au Procureur d’enfermer le géomètre expert Barou Coulibaly du Bureau CETCO pour avoir été le maître d’œuvre du morcellement autorisé par le Prefet au compte de la diaspora. Pourtant le maire lui-même s’est servi illegalement du plan morcellement du même géomètre expert pour faire ses réattributions sur le site. C’est pathétique. Il vient de faire convoquer en complicité avec un substitut du Procureur du nom de Oumar Coulibaly au tribunal de Kati pour le lundi matin un certain Abdoulaye Ba, agent immobilier. Certainement pour le faire taire comme beaucoup de ses adversaires.
De l’autre coté avec cet argent impropre, il a acheté en douce l’adhésion de jeunes chômeurs, alcooliques et drogués pour soutenir sa gestion cahoteuse et chaotique causant deux clans dans la jeunesse de la commune qui s’affrontent au quotidien. Il n’est pas rares d’assister à des bagarres à la mairie de Safo et actuellement les badauds et loubards ont pignon sur rue dans la localité.

QUE DONNE T IL AUX PROCUREURS ET JUGES DE KATI POUR OBTENIR LEURS ADHÉSIONS ALORS QU’IL EST SUR DU FAUX ? Allez savoir. Mais Guiro est très clair et serein car il soutient que tant qu’on a l’argent au Mali, la justice est à notre faveur. On peut donc croire à une mafia organisée dans le cercle de Kati avec la bénédiction du Procureur de Kati et du Président du tribunal. Il va falloir que le Ministre de la justice, le Premier ministre Boubou Cissé et le Président de la République Ibrahim Boubacar Keita, se saisissent du dossier de Safo tres rapidement pour éviter un bain de sang. Nous avons déjà trop de problèmes comme ça et un autre front social à Safo aggraverait les problèmes.

GOUVERNER , C’EST PREVENIR.

Source: Seydou Oumar Traoré, journaliste.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct