Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Soutien de l’ACRT de Kaou N’Djim à Assimi Goïta : Albadia Touré quitte le navire !

Après avoir appris l’information à travers une chaine de télé de la volonté de Kaou N’Djim à soutenir la candidature de l’actuel vice-président de la transition pour les futures présidentielles, Albadia Touré jette l’éponge et rappelle l’esprit du manifeste de l’ACRT contraire à la démarche de l’ex coordinateur de la CMAS, celle de charmer la junte au pouvoir en jouant le rôle de Secrétaire à la mobilisation et à l’information pour cette dernière.

En effet, depuis sa destitution à la tête du regroupement des associations et sympathisants de l’imam Dicko(CMAS), chaque jour qui passe devient pénible pour Issa Kaou N’Djim. En affirmant publiquement son possible soutien à la junte pour les élections à venir, le bouillant N°10 se fait des ennemis au sein de son propre regroupement né pour soutenir la réussite de la transition en cours. Cette fois-ci, il s’agit de Albadia Touré, désormais ex-chargé à la Communication de l’ACRT. Lisez le communiqué :

« Après votre déclaration de souhait et de soutien à la candidature du vice-président de la transition à la prochaine élection présidentielle sur certaines chaînes de télévision, qui est contraire à l’esprit du manifeste de l’ACRT, vous violez les accords fondamentaux de ce mouvement. Le manifeste de l’ACRT ne mentionne nulle part “le soutien à un candidat”. Sa mission est d’aider les acteurs de la transition à sa réussite, faire justice pour les victimes du 10, 11 et 12 juillet.

Je suis également au  regret de vous voir jouer tout le rôle de Secrétaire à l’organisation, à la mobilisation et à l’information en plus de vos prérogatives de Président. Ce serait irresponsable à mon sens de continuer à occuper de fait, le poste de chargé à la Communication de l’ACRT.

Aussi, j’estime que la lutte qui a failli me coûter la vie le 10 juillet dernier avait pour objectif le changement du système de gestion oligarchique et clanique. Par conviction, je me disais qu’il faut aider la transition à mettre en place les nouvelles bases du Mali Koura en 18 mois. C’est regrettable de vous entendre dire que vous soutenez un acteur de la transition avant même de faire le bilan de leur gestion. C’est pourquoi, je pense que nous n’avons plus les mêmes visions du changement souhaité par le peuple et des objectifs  de l’ACRT.

Convaincu de mon engagement pour le Mali Koura avec ou sans les acteurs de cette transition, je me désolidarise de vos actes et déclarations que je trouve peu catholiques. Pour ces raisons qui ne sont pas compatibles à ma vision, je démissionne de toutes les instances de l’ACRT qui me semble aujourd’hui être un instrument de votre candidat.

Ben Chérif

Source: L’Enquêteur

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct