Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Siège du CSDM à Bamako : Les honneurs faits à Mamadou Méré Diawara.

Président du rassemblement des jeunes maliens du Gabon, Mamadou M Diawara et une importante délégation se sont rendus ce lundi aux environs de 11heures au siège du Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne. A l’accueil, l’inamovible Mohamed Chérif Haïdara, avec à ses côtés, le vice-président du CSDM, Amadou Dramera, mais aussi les responsables de ladite association de la Chine, du Congo Brazzaville, de l’Inde, de l’Algérie ou de la Libye.

Après les formules de bienvenue, le premier responsable des lieux, Madiba, s’est dit honoré de par la visite de Mamadou Méré Diawara qu’il qualifie de symbole de ce que doivent être leurs deux organisations. L’hôte du jour a rappelé que le jeune Diawara est Président d’honneur du CSDM au Gabon. Pour Mohamed Chérif Haidara, cette visite est une marque d’attachement au conseil supérieur de la diaspora malienne manifesté par un homme qui contribue à toutes les initiatives du CSDM. « C’est un moment de réjouissance. Malgré toutes les incompréhensions et les distorsions nourries par les uns et les autres, je salue la constance de M Diawara et le temps lui a donné raison aujourd’hui. »

Dans sa brève intervention, le président du CSDM note que c’est l’unité dans l’action qui devrait conduire les deux associations résolues à évoluer ensemble. Le CSDM, rassure Madiba, est apolitique, bien que certains se posent encore des questions « Chaque fois qu’il y a des problèmes, le CSDM s’invite au débat pour interpeler et tenter de trouver des solutions. Le 11 Octobre, le CSDM a demandé au président de la République la prolongation du dialogue final. »

La bataille que le conseil supérieur de la Diaspora a menée, dira son président, a abouti. Les députés qu’ils ont réclamés, d’ici fin 2020, espère M. Haïdara, sont encore possibles. Il a réaffirmé que seuls les maliens sortiront le pays de ce gouffre actuel.

Quant à Mamadou Méré Diawara, tout heureux de l’accueil qui lui a été réservé, il dit se sentir chez lui au CSDM « Haidara est notre président, nous comptons sur lui. Le HCME et le CSDM sont les deux identités du Mali. Si elles s’entendent, l’état va nous respecter » a ajouté l’invité spécial d’un CSDM fortement honoré.

Une rencontre satisfaisante, avec un espoir que les dirigeants et les associations qui portent la diaspora s’impliquent encore plus. Pour le Président d’honneur du CSDM au Gabon, non moins président du Rassemblement de la jeunesse du Mali, l’avenir est prometteur.

Les derniers mots de Mohamed Chérif Haidara sont ceux de la gratitude et de l’espoir : « Mamadou Méré Diawara est un exemple de jeune de la diaspora malienne. Si tout le monde comprenait comme lui, les choses prendraient une autre tournure. Toutes ses contributions ont été mises dans les propositions du CSDM et les résolutions du DNI les ont adoptées. Nous ne sommes pas surpris, il est honnête, digne, patriote et travailleur. Il est à féliciter et à imiter » a conclu Madiba au nom de ses collaborateurs.

 

Figaro du Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct