Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Si j’étais le Président Assimi Goïta, j’écrirais dès demain aux Chefs d’Etat de la CEDEAO

Pour les informer que je retire le chronogramme de 5 ans, comme durée de la Transition. Je chercherais à organiser les élections au plus tard en février 2023. Je m’apprêterais pour une alternative de 6 mois, comme proposée par une partie des Maliens, lors des Assises nationales. Je ferais tout mon possible pour organiser des élections transparentes, justes et crédibles.

Après, je me consacrerais, avec mes frères d’armes, à parachever la libération totale de notre pays. Je poursuivrais aussi mes actions humanitaires et sociales. Je créerais une Fondation pour participer à la rénovation des casernes des forces de défense et de sécurité, ainsi que la mise à disposition de forages et de puits aux populations, notamment celles victimes de la barbarie des ennemis de Dieu. Dans 5 ou dans 10 ans, il fort probable que les Maliens m’encouragent à revenir. J’aurais alors moins de 50 ans et pourrais conduire les destinées de notre Nation jusqu’à mes 60 ans. La seule voie pour que l’Histoire puisse retenir mon nom.
Un Tonton désintéressé!
Dr. Hamed Sow 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct