Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

SEMAINE DE L’INTÉGRATION AFRICAINE : Le projet de monnaie unique de la CEDEAO au cœur des débats

Le Palais de la culture Amadou Hampâté BAH a servi de cadre, vendredi 13 octobre 2017, à la cérémonie de lancement de la semaine de l’intégration africaine, placée sous le haut parrainage du Dr Abdramane Sylla, ministre des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine. On notait la présence du président du Haut conseil des maliens de l’extérieur, Habib Sylla, et des communautés africaines du Mali.

abdramane sylla ministre malien exterieur honorable mamadou diarrassouba rpm cmp

Dans le but d’informer et de sensibiliser la population sur l’importance de l’intégration africaine, le ministère des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine, en partenariat avec la jeunesse de l’Union africaine et les communautés africaines vivant au Mali,  a  organisé la semaine de l’intégration africaine. La cérémonie du lancement de cette édition a été marquée par une caravane de l’intégration, partie du stade Modibo Keita, en passant par la tour de l’Afrique, le Palais de la culture Amadou Hampâté BAH.

En prenant la parole,  la présidente de la fédération des communautés africaines du Mali, Mme Camara Aïchata Camara, a présenté sa structure qui existe depuis une quinzaine d’années, regroupant les ressortissants de  vingt-deux pays africains, excepté les ressortissants des pays maghrébins. Auparavant, au nom des communautés africaines du Mali, elle  avait salué et remercié le peuple malien pour son l’hospitalité.

Pour le ministre des Maliens de l’extérieur, Dr Abdramane Sylla, cette nouvelle édition de la caravane de l’intégration africaine a pour but de donner un nouveau souffle à l’intégration africaine ; d’où   la forte mobilisation  de la jeunesse malienne, notamment l’Association malienne de la jeunesse de l’Union africaine. Une chose  que le ministre des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine a beaucoup appréciée.

C’est pourquoi,  il a estimé  que la jeunesse malienne, sous tous les régimes qui se sont succédés, a toujours fait preuve de son panafricanisme. Face à la crise migratoire qui a fait beaucoup de victimes parmi la jeunesse africaine, Dr Abdramane Sylla  a lancé un message  aux  jeunes candidats à l’immigration clandestine afin  qu’ils  restent  dans leur eldorado africain pour  contribuer à son développement au lieu de prendre le risque au péril de leur vie.

Il n’a pas manqué, au nom du gouvernement malien, de réaffirmer l’attachement de notre pays à l’intégration africaine conformément à la constitution du 25 février 1992.

Pour la présente édition, une conférence débat a été organisée sur le thème: « Exploiter le dividende démographique par l’investissement dans la jeunesse et la problématique de la monnaie unique dans l’espace CEDEAO. Dans son explication,  le conférencier, Dr Modibo Macalou, économiste, a rappelé qu’après plusieurs reports de la création de la monnaie unique dans l’espace CEDEAO, les pays de la sous-région doivent tout faire pour que la monnaie unique puisse voir  le jour  pour leur stabilité  et développement.

Selon lui, les pays de l’UEMOA font face au géant Nigérian qui représente 75% de la richesse de la CEDEAO et 2/3 de la population de la sous-région. A ses dires,  il est nécessaire de régler les préalables pour l’atteinte de l’objectif.

Outre la conférence débat,  beaucoup d’activités étaient  au programme de ces  trois jours de célébration l’intégration africaine dont l’exposition des objets d’arts et manifestations folkloriques, un match gala, entre autres.  La cérémonie  a pris fin par une soirée dénommée nuit de l’intégration africaine.

Mamadou Nimaga

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct