Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

SÉISME POLITIQUE AU PARENA DE TIÉBILÉ DRAMÉ A KATI : LE PRÉSIDENT DE LA SECTION DU PARTI ET TOUTE SON ÉQUIPE DÉMISSIONNENT

Naufrage ? Ou tout au moins, un séisme pour le PARENA à Kati. C’est le moins qu’on puisse affirmer, après la démission de taille enregistrée par la famille politique du président Tiébilé Dramé dans le cercle de Kati.  En effet, Lahaye Cissé,  le président de la section et fédération de Kati, non moins Secrétaire adjoint de l’Environnement du Comité directeur et toute son équipe,  ont rendu leur démission du Parti symbolisé par le bélier blanc.

  Un coup dur pour le dernier ministre des Affaires Etrangères du président IBK, renversé par le coup de force du 18 août 2020.  Quelle est la future destination du démissionnaire et de son équipe ? Voilà une question qui taraude l’esprit des maliens depuis l’annonce de ce séisme politique au PARENA.

C’est le deuxième départ surprise au niveau du parti en moins d’une année. Il y a quelques mois, un des jeunes influents du parti a claqué la porte.  Il s’agit de Dr Cissé du Bureau national de la jeunesse.

Ces départs massifs de cadres au PARENA inquiètent au plus haut point les militants. De plus en plus le parti du bélier blanc se vide : Sur la liste des cadres qui ont quitté se trouvent l’ancien ministre Konimba Sidibé.  Il a fondé une formation politique en compagnie d’autres camarades. Avant c’était le départ surprise de Kaourou Doucouré, l’ancien tonitruant député élu dans la circonscription électorale de Yélimané.  A la surprise de tout le monde le parti a enregistré une perte de taille dans la circonscription électorale de Macina, ville d’origine de Djiguiba Keïta alias PPR

.  Ce dernier en effet,  est très connu pour son engagement politique sans faille aux côtés de son compagnon d’infortune, Monsieur Tiébilé Dramé depuis  le mouvement estudiantin.  Le drame dans cette situation,  est que le parti connait ces départs de cadres à une étape charnière.  Puisqu’on déplore ces démissions à quelques encablures des élections générales au Mali.  Les présidentielles sont prévues après cette phase de Transition qui dure dix-huit mois conformément à la Charte qui l’encadre.

Qu’est-ce qui peut expliquer ces démissions au sein du parti présidé par Tiébilé Dramé ?

Se demandent des Maliens qui suivent de près l’évolution et la marche du bélier (emblème du parti) depuis quelques années.  Le PARENA fait partie des formations politiques qui regorgeaient de cadres d’envergure.  Mais des divergences entre eux ont fait que certains ont décidé de quitter.  Le premier problème rencontré par ce parti remonte à celui qui avait opposé deux grands courants.  Il s’agit du groupe dit des « DIX » sous la houlette du professeur Yoro Diakité  et autres, qui avaient croisé le fer avec la tendance Tiébilé-Me Hamidou Diabaté –PPR…

Source: lesoirdebko

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct