Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Sécurité routière dans l’espace CEDEAO: le Mali célèbre la journée OSRAO

Le Mali, à l’instar des autres pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a célébré, le samedi 8 mai 2021, la 13e édition de la Journée nationale de l’Organisation pour la sécurité routière en Afrique de l’Ouest (OSRAO) qui a pour thème : « La sécurité routière face à la pandémie mondiale de Covid-19 ».

 

Organisée par le ministère des Transports et des infrastructures, à travers l’Agence nationale de la sécurité (ANASER) en partenariat avec le Comité national de la sécurité routière, qui regroupe des structures publiques et organisations privées intervenant dans le domaine de la sécurité routière, la journée l’OSRAO a pour but d’harmoniser les politiques nationales en matière de sécurité routière des pays membres de la CEDEAO.

La cérémonie de lancement de la journée qui avait pour cadre la place Vox des Sotramas était placée sous le patronage du ministre des Transports et des infrastructures, Makan Fily Dabo, en présence de la Directrice générale de l’Agence nationale de la sécurité routière, Mme Djadji Sacko et de plusieurs acteurs intervenant dans le domaine des transports et de la sécurité routière au Mali.

Dans le cadre de la promotion de la sécurité routière à travers le monde, l’ONU a toujours encouragé les organisations régionales à harmoniser leur politique en matière de prévention routière. C’est ainsi qu’après plusieurs années de concertations entre les pays de l’Afrique de l’Ouest, l’Organisation pour la sécurité routière en Afrique de l’Ouest (OSRAO) a vu le jour officiellement le 8 mai 2008 sous l’égide de la Commission de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) dont le siège est à Abuja au Nigeria.

La première Assemblée générale de l’OSRAO s’est tenue à Bamako les 03 et 04 novembre 2008, au terme de laquelle le Mali s’est engagé à l’instar des autres pays membres de la CEDEAO, à faire de la lutte contre l’insécurité routière un combat d’envergure nationale et sous régionale.

Mieux, conformément à une recommandation de la 5e session de l’Assemblée générale de l’OSRAO, tenue du 14 au 18 octobre 2013 à Ouagadougou, la Journée du 08 mai a été consacrée à la sécurité routière à partir de 2014.

Cet engagement des pays membres de l’OSRAO traduit la volonté des plus hautes autorités du Mali qui ont adopté la Stratégie nationale de Sécurité routière 2021-2030 et son plan d’action 2021-2025 approuvés par le Décret n° 2021-0123/PT-RM du 26 février 2021.

Il est à noter que le Mali assure la présidence de l’OSRAO à la faveur de son élection lors de la 7è session de l’Assemblée générale tenue du 5 au 9 décembre 2016 à Grand Bassam (Côte d’Ivoire).

Chaque année un thème est retenu au niveau sous régional pour la célébration de la Journée de l’OSRAO, en fonction des facteurs qui influencent la survenance des accidents de la route. Cette année, le Secrétariat général de l’OSRAO a retenu comme thème : «La sécurité routière face à la pandémie mondiale de Covid-19». Il se veut une invite à l’usager de la route pour qu’il adapte son comportement sur la route au contexte de Covid-19. Il est donc indispensable d’entreprendre des actions de sensibilisation à l’endroit des usagers de la route qui sont les principaux vecteurs de la pandémie à coronavirus.

Il s’agit de sensibiliser la population et les usagers des SOTRAMA au respect des dispositions du Code de la Route mais aussi à l’adoption des gestes barrières, notamment le port du masque, le lavage des mains, l’utilisation des solutions hydro alcooliques et la distanciation.

En plus de la gare des SOTRAMAS, face au Vox, les équipes de l’ANASER et du Comité national de Sécurité routière (CNSR) sont réparties au niveau des principales gares routières de Bamako et Kati pour le même exercice.

Dans les antennes régionales ANASER et la ville de Koulikoro, des équipes de l’ANASER en partenariat avec les représentants des associations de sécurité routière vont procéder à la même sensibilisation au niveau des principales gares routières de Kayes, Koulikoro, Sikasso, et Ségou.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct