Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Rentrée politique des Fare An ka wuli à Yanfolila : Modibo Sidibé explique le contenu des concepts “renouveau et refondation du Mali”

La cérémonie s’est tenue dans une ambiance festive, en présence d’une importante délégation de l’instance dirigeante du parti et de représentants d’autres formations politiques. C’était aussi le top départ d’une dynamique de remobilisation des troupes et de structuration des Fare, à quelques mois des joutes électorales prévues normalement à la fin de la transition. Des militants et sympathisants du parti, venus des quatre coins du cercle de Yanfolila, ont vite pris d’assaut la Maison du peuple de la ville qui a servi de cadre à la cérémonie.

Après les mots de bienvenue des différentes autorités de la ville, le secrétaire général de la section de Yanfolila dira que cette rentrée politique était également le lieu de lancer le top départ des Fare pour les échéances électorales à venir, en l’occurrence la présidentielle de 2022.  Il a aussi saisi l’occasion pour lancer un appel au Secrétariat exécutif national à saisir l’opportunité qui est offerte au Parti par la personnalité du Président Modibo Sidibé pour bien se préparer pour lesdites échéances, en privilégiant la politique du terrain et non celle des bureaux. “Dans le cadre de l’élargissement du parti à la base, il est impératif aujourd’hui de redynamiser les structures à la base, par leur remembrement ou renouvellement car la plupart d’entre elles ne sont pas fonctionnelles”, a plaidé le secrétaire général de de la section de Yanfolila tout en rendant un vibrant hommage à la jeunesse du Parti dans le cercle qui a entrepris des activités de mise en place de leur structure et celle des femmes avec l’accompagnement de la section.

Pour sa part, la vice-présidente du parti Fare, Mme Cissé Djita Dem, dira que le choix de Yanfolila pour la rentrée politique 2021 n’est pas fortuit car il relève du travail abattu par les femmes et les jeunes engagés de Yanfolila. “D’ailleurs, les membres de ce Secrétariat exécutif se sont déjà engagés dans la dynamique de porter Modibo Sidibé à Koulouba, ce grand commis de l’Etat, le seul qui avec la grâce du Tout-Puissant peut ramener notre cher pays dans le concert des grandes nations”, a-t-elle laissé entendre.

A sa suite, le président des Fare, Modibo Sidibé, dans son adresse, a insisté sur la nécessité de refondation du Mali, une refondation prônée de longue date par ce parti. “La question de la refondation est une question essentielle. Le pays a été abimé. C’est profond, il faut rebâtir, il faut qu’on se reparle, qu’on retisse nos liens sociaux.  Il faut savoir que les épreuves que nous avons vécues, de l’indépendance à aujourd’hui et bien avant, sont en train de laisser des traces. Il faut que cela s’arrête”, a-t-il indiqué.

A le croire, le Mali est à la croisée des chemins et il faut se rassembler pour de “vraies ambitions pour notre pays”“Ou nous voulons le faire et nous le ferons ou nous ne voulons pas le faire, qu’à Dieu ne plaise, le risque est là pour nous tous”, a-t-il ajouté.

A ses dires, c’est une évidence que la Transition ne peut pas tout faire, mais elle doit faire le nécessaire pour maintenir l’Etat pour qu’il puisse fonctionner et il faut qu’on lance les assises nationales de la refondation.Aussi, il s’est dit convaincu que tant que les Maliens auront confiance les uns aux autres, nous allons repartir du bon pied pour rebâtir le Mali et nous réconcilier car cela est à notre portée.

Rappelons que la section de Yanfolila, mise en place le 7 septembre 2016, dispose aujourd’hui d’un bureau de sous-section dans chacune des 12 communes qui composent le cercle et a participé à toutes les échéances électorales, notamment les élections présidentielles de 2013 et 2018 et les communales de 2016 à la faveur desquelles le parti a fait élire 39 conseillers communaux, réduits par la suite à 36, suite aux décès et aux défections.

Notons que des délégations de l’instance dirigeante du parti, conduites par le président Modibo Sidibé, se rendront dans les prochaines semaines dans d’autres régions du pays pour visiter et échanger avec les militants des différentes sections, notamment celle de Sikasso prévue pour le début du mois d’avril.             Boubacar PAÏTAO

 

Source: Aujourd’hui-Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct