Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Réfugiés au Mali : HCR et partenaires engagés dans l’autonomisation socio-économique

À l’instar de la communauté internationale, le Mali a célébré, ce dimanche 20 juin 2021, la Journée mondiale du réfugié, à l’hôtel Azalaï de Bamako.

Réfugié de la République démocratique du Congo (RDC) au Mali depuis quelques années, M. Soucabé, à son arrivée, a squatté les salles de classe d’une école à Lafiabougou, en commune IV du district de Bamako, en compagnie de sa famille, notamment d’un fils malade. Il vivait dans une situation de précarité. Mais le financement de l’Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a été un coup de baguette magique pour lui et famille.

Meilleure élève avec 17 de moyenne

« Grâce au financement du HCR, j’ai réussi à changer ma vie en devenant chef d’entreprise », se réjouit M. Soucabé après avoir reçu le prix de la meilleure AGR, à l’occasion de la commémoration de la Journée mondiale du réfugié, le 20 juin.

Aujourd’hui, ce réfugié congolais gère son pressing, où sont employés non seulement d’autres réfugiés, mais aussi des citoyens maliens. Mais le HCR s’engage à continuer de l’appuyer encore afin de développer davantage son activité et améliorer sa condition de vie.

« Les réfugiés ont des capacités et un savoir-faire qui peuvent contribuer au développement socio-économique des communautés qui les accueillent, si l’opportunité leur est donnés » , martèle le représentant du HCR au Mali, Buti Kale. Selon ses précisions, « malgré les obstacles, chaque jour, nous avons l’occasion de constater les réalisations remarquables des rapatriés, des réfugiés, des déplacés internes et des apatrides ».

Réfugiée d’origine ivoirienne, Adame Coulibaly est la meilleure de toutes les filles de sa classe de 7e année au Mali, avec 17 de moyenne. Âgée de 13 ans, Adame reçoit à l’occasion de cette journée du réfugié le prix du meilleur élève. Un prix composé d’un sac, d’une table, des livres, des cahiers et des stylos. Le HCR s’engage ainsi à l’inscrire dans des centres de recherche et de lecture. « Ces cadeaux sont pour ma famille, spécialement à ma sœur jumelle Awa, souligne la petite Adame très joyeuse, qui m’a toujours encouragée et accompagnée

Près de 87 % des réfugiés

Ces appuis aux réfugiés au Mali répondent mieux au thème de la Journée mondiale du réfugié de cette année : « Ensemble, on peut tout réussir ». À travers ce thème, le HCR et le système des Nations Unies appellent à « une plus grande inclusion des réfugiés dans les systèmes de santé, dans le secteur de l’éducation et même dans le monde des sports ».

Beaucoup de travaux ont été réalisés au bénéfice des réfugiés au Mali, mais le chemin reste encore long selon Buti Kale. Car « les besoins demeurent importants et s’accroissent avec l’instabilité multidimensionnelle ». Au cours de l’année 2020, plus de 5000 rapatriés du Burkina Faso sont arrivés au Mali à la suite des attaques contre le camp de Goudoubou. Aujourd’hui, le Mali compte 47 mille 567 réfugiés et 972 demandeurs d’asile.

Journée mondiale du réfugié : 82,4 millions de personnes déracinées à travers le monde. France24

« Lorsque nous apprenons que 82,5 millions d’hommes, de femmes et d’enfants, sont en situation de refuge et près de 87 % sont dans les pays en voie de développement pour cause de guerre, violences et persécution, cela fait vraiment appel à la conscience de tous et de toutes », explique le président de l’Union des réfugiés du Mali, Patrice Mvuama.

Doléances au gouvernement malien

À l’occasion de la célébration de cette Journée, les réfugiés du Mali n’ont pas manqué à formuler des doléances auprès du gouvernement malien. Par la voix de leur président, il sollicite un passeport biométrique des réfugiés afin de leur faciliter la mobilité dans la sous-région, l’octroi des logements sociaux aux réfugiés ayant la capacité de s’acquitter des frais, bénéficier des actions de solidarité au même titre que leurs parents maliens, leur représentation au sein de leur ministère. Auprès du HCR ainsi que des différents partenaires, les réfugiés maliens ont formulé des doléances pour l’amélioration de leurs conditions.

Célébration de la Journée mondiale du réfugié au Mali, le 20 juin 2021. Crédit photo: Togola/Sahel Tribune

Le ministre délégué auprès du ministre de la Santé et du Développement social, chargé de l’Action humanitaire, de la Solidarité, des Réfugiés et des Déplacés, Abdoulaye Maïga estime important de se souvenir des réfugiés qui ont traversé plusieurs épreuves bouleversantes. Malgré le contexte difficile, le Mali s’engage pour la cause des réfugiés. Des moyens seront déployés pour le retour des réfugiés maliens, a rassuré M. Maïga.

Cette Journée a pris fin par une visite de stands tenus par des réfugiés ainsi qu’une vaccination des réfugiés contre la covid-19.

Fousseni Togola   

Source: Sahel Tribune.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct