Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ramadan 2020 : un pays d’Asie appelle sa population à ne pas jeûner pour se protéger du Covid-19

Emomali Rakhmon, président du Tadjikistan a exhorté sa population à ne pas jeûner pendant le Ramadan afin de se protéger du nouveau coronavirus. Le pays n’aurait pour l’heure pas encore enregistré de cas lié à la pandémie.

Alors qu’il est encore fermement déclaré comme pays non atteint par le coronavrius, le Tadjikistan vient d’avancer une nouvelle mesure pour le moins surprenant. Jeudi 23 avril 2020, le président du pays, Emomali Rakhmon a appelé ses populations à ne pas jeûner pendant le Ramadan pour ne pas se rendre vulnérable aux “maladies infectieuses”.

Selon le président qui gère d’une main de fer ce pays pauvre d’Asie centrale à majorité sunnite, le jeûne est dangereux pour les “fermiers, les éleveurs et ceux qui travaillent dur”. Il souligne que le ramadan coïncide cette année avec le début des récoltes.

” J’exhorte ceux qui travaillent dans les champs et qui produisent la prospérité (…) à reporter leur jeûne à un autre moment plus favorable”, a-t-il déclaré dans une adresse à la nation pour le début du mois de jeûne musulman. Selon lui, le jeûne rend “vulnérable aux maladies infectieuses”.

Avant d’assurer que : ” bien que cette maladie ne soit pas signalée dans notre pays, cela ne veut pas dire qu’il faut être négligent et rester sans rien faire “.

Tadjikistan ou la république de Tadjikistan, est un pays montagneux d’Asie centrale qui fait frontière avec le Kirghizistan, la Chine, l’Afghanistan et l’Ouzbékistan.

Afrikmag

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct