Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Prolongation du délai de la transition: L’imam Dicko partage-t-il l’avis du Chérif de Nioro ?

La prolongation du délai de la transition est un débat qui est quasiment sur toutes les lèvres. Le Chérif de Nioro, Bouyé Haïdara, opte pour une prorogation de trois ans pour la réussite de la mission des militaires au pouvoir. L’imam Mahmoud Dicko qui, selon lui-même, n’a rien fait sans consulter le Chérif de Nioro, partage-t-il cet avis de son mentor ?

 

L’un des grands conseillers de l’imam de Badalabougou est le Chérif Bouyé Haïdara malgré qu’ils ne soient pas de la même branche dans la religion musulmane. Tout ce que l’imam Mahmoud Dicko  fait, il  consulte d’abord le Chérif de Nioro. Sur  le débat de la prolongation du délai de la transition, ce dernier est-il sur la même lancée que l’imam Mahmoud Dicko ? En tout cas, il a été la première personnalité de ce pays à montrer clairement qu’il est partant pour une transition prolongée à trois ans de plus. Bouyé Haïdara sensibilise ses adeptes en organisant des marches pour défendre sa position. Ils ont ainsi battu le pavé pour soutenir leur guide religieux. Même hier, à Bougouni, les hamalistes (celles et ceux qui suivent la branche du Chérif de Nioro), étaient dans les rues pour montrer qu’ils sont partants pour la prolongation de la transition à trois ans supplémentaires au motif que les militaires sont capables de sortir le Mali de l’ornière. ‘’ Cette transition mettra le Mali sur les rails et les Maliens seront à l’aise. Le pays se développera et les trois ans supplémentaires seront le début  du bonheur sur  toute l’étendue du territoire malien’’, a martelé le représentant du dignitaire religieux lors du meeting du mouvement Yèrèwolo Debout sur les Remparts le jour de l’anniversaire de la fête de l’indépendance du Mali sur le boulevard de l’indépendance.   

Le Chérif de Nioro est prêt à accompagner les militaires tant qu’ils ne changeront pas de cap sur la gestion du pays. ‘’ Il ne faut pas céder au diktat de la CEDEAO’’, a-t-il prononcé le vendredi dernier dans sa ‘’zawiya’’ (mosquée). Il est incontestablement une grande personnalité qui est respectée au Mali et à l’extérieur. La preuve est que lors d’une mission de la CEDEAO conduite par l’ancien président du Nigéria,  celui-ci s’est rendu  à Nioro, dans la ville de Bouyé pour l’écouter. Son compagnon de longue date, l’imam Mahmoud Dicko suivra-t-il les traces du Chérif de Nioro ? Lors d’un entretien, le parrain de la CMAS (Coordination des Mouvements, Associations et Sympathisants) de l’imam Mahmoud Dicko s’est prononcé sur cette idée de Bouyé Haïdara : «  Le Chérif de Nioro est un personnage respecté de notre pays. Son statut lui permet de dire certaines choses et nous respectons ses avis ». Est-ce que l’imam Mahmoud Dicko mobilisera ses partisans en conséquence ? Fera-t-il, dans les jours à venir, des meetings pour soutenir  l’idéologie de son mentor ?   

Source : LECOMBAT

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct