Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Présidentielle: ‘’BOUYE SAGO’’ sur les fronts baptismaux!

« Engageons-nous pour ADP-Maliba », c’est le slogan d’une jeune plateforme ‘’BOUYE SAGO’’, née le 27 juin dernier. La cérémonie de lancement a eu lieu, à la faveur d’une conférence de presse vendredi, tenue ce 20 juillet 2018 au siège de la fondation du Chérif de Nio¬ro à N’tomikorobougou, en présence des responsables de la plateforme, en l’occurrence M. Moustapha Traoré, pré¬sidente de la plateforme Bouye sago, Amadou Diarra, vice-président et M Moussa Traoré, membre de la commis-sion finances, etc.

L’objectif de cette rencontre avec la presse était de faire connaitre la plate¬forme ‘’Bouye SAGO’’, selon les orga¬nisateurs.
Le choix du chérif de Nioro, selon Moustapha Traoré, se justifie par le fait qu’il soutient le candidat de l’ADP-Ma¬liba en la personne d’Aliou Boubacar Diallo, à l’élection présidentielle. Dans ses explications, le président de la pla¬teforme ‘’BOUYE SAGO’’ a expliqué que le candidat Aliou Diallo est déter¬miné à investir dans son pays. Le choix du chérif de Nioro a été annoncé après avoir très bien analysé la situation pays, justifie Moustaphe Traoré. Pour lui, la personne qui fait des investissements dans son pays est un patriote et il mé¬rite un soutien total. «Si cet homme s’est présenté candidat à l’élection présidentielle, nous le soutenons », a tranché le président de la plateforme ‘’BOUYE SAGO’’. C’est ce qui a moti¬vé, selon Moustapha Traoré, la création de cette plateforme qui regroupe déjà, selon les initiateurs, plus de 100 asso¬ciations. Le but pour eux, c’est de réité¬rer leur soutien au chérif de Nioro qui, à son tour, a choisi un candidat en la personne d’Aliou Diallo.
Evoquant la relation entre le président IBK et le Cherif de Nioro, Moustapha Traoré a fait savoir que depuis sept mois, il y a rupture entre ces deux per¬sonnalités. Il a dit que pour le chérif de Nioro, IBK n’a pas tenu ses pro¬messes. C’est pourquoi, selon M Trao¬ré, le chérif de Nioro a voulu accorder sa confiance à un autre candidat en la personne Aliou Boubacar Diallo pour relever les défis auxquels le président sortant n’a pas pu faire face.
Pour M Traoré, le malien a faim et soif, le Mali a perdu tout espoir au cours de ces cinq ans sur tous les plans (agroa¬limentaire, éducation, santé, sécurité, etc.) et de rappeler qu’en 2013,quand le pays était dans une crise profonde, IBK était le seul candidat qui, selon le chérif de Nioro, pouvait rassurer les maliens, mais hélas, a-t-il déploré. Se¬lon président de la plateforme BOUYE SAGO, à l’époque c’est le nord qui était occupé, mais aujourd’hui le centre même du pays est sous occupation des djihadistes et des terroristes. Pour lui, le Mali est aujourd’hui l’un des pays les plus affamés dans le monde. Pour terminer, Moustaphe Traoré dira que les lignes de force de la plateforme ‘’BOUYE SAGO’’ seraient tout d’abord de mobiliser les gens pour aller retirer leurs cartes d’électeur, l’engagement personnel de tous les membres de cette organisation et le vote pour faire élire, Aliou Diallo le candidat du chérif de Nioro.

SABA BALLO

Info-matin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct