Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Politique : Le Parena se vide !

Dans une correspondance en date du mardi 23 février 2021 adressée au président de son parti, Tiébilé Dramé, Seydou Cissé, ancien président de la Jeunesse, premier Secrétaire chargé de l’organisation et de la mobilisation du Comité directeur et Secrétaire général de la section commune V du district de Bamako a décidé de cesser de militer au Parti pour la Renaissance nationale (Parena) après 15 ans de combat politique.

« Par la présente correspondance, je voudrais vous notifier formellement ma démission du Parena à compter de ce jour. A cet effet, je me désengage de toutes responsabilités liées, respectivement, aux postes de premier Secrétaire chargé de l’organisation et de la mobilisation du Comité directeur et Secrétaire général de la section du parti de la commune V du District de Bamako. Je présente mes excuses à toutes et tous et les informe de mon souhait de conserver nos liens de franche amitié », écrit Seydou Cissé dans sa lettre de démission adressée au président du Parena, Tiébilé Dramé.
Dans sa correspondance, l’ancien président de la Jeunesse du Parena n’a donné aucune explication sur les motifs de cette démission.
Des sources proches du parti écartent toute hypothèse d’un conflit entre le démissionnaire et les responsables de son parti.
Mais l’argument plausible mis en avant par nos sources est que Seydou Cissé serait atteint de découragement, comme beaucoup d’autres militants, par la politique d’aboiement de chien adoptée et imposée par le président du parti, Tiébilé Dramé, en lieu et place d’un vrai combat politique digne d’un vrai parti politique qui travaille pour conquérir le pouvoir.
En effet, le Parena est un parti de surplace, un parti partisan de moindre effort qui ne vit que des déclarations va-t’en guerre de Tiébilé Dramé. C’est parti des vieux politiciens résignés qui voient leur avenir derrière eux et qui ne cherchent qu’à exister. Probablement que le jeune philosophe veut aller trouver un autre parti qui répond mieux à ses ambitions politiques. Sans doute, il n’y a rien à tirer de Tiébilé Dramé en termes d’ambition politique. Il a donné cette preuve à tous les Maliens lors de l’élection présidentielle de 2018 en se contentant d’être le Directeur de campagne de feu Soumaïla Cissé.
La question que l’on se pose est celle de savoir combien d’autres jeunes militants du Parena sont aujourd’hui en proie au découragement ? Certainement beaucoup.

Youssouf KEITA

Source : La lettre du Peuple

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct