Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Participation effective aux prochaines échéances électorales: Yeah Samaké encourage les femmes à être « actives sur la scène politique »

Le président du Parti pour l’Action Civique et Patriotique (PACP), Niankoro Yeah Samaké a présidé, le samedi 18 mars dernier, au Mémorial Modibo Keïta, une conférence-débat du bureau des femmes de sa formation politique. Occasion pour lui d’encourager les femmes pour leur participation effective aux prochaines échéances électorales (communales, régionales, législatives et présidentielle).

ans la mouvance de la commémoration de la Journée internationale des Droits de la femme, célébrée chaque année le 8 mars, les femmes du PACP ont organisé une conférence-débat sur  » l’autonomisation des femmes maliennes et leur rôle crucial dans la construction d’une société juste et équitable « . Aussi, les discussions portaient sur l’application de la Loi 052, qui reste l’une des principales préoccupations des femmes du Mali ainsi que la problématique de la participation effective des femmes aux prochaines échéances électorales (communales, régionales, législatives et présidentielle).

Pour la marraine de l’événement, Mme Cissé Fatoumata Kouyaté, membre du Bureau national du parti, la commémoration du 8 mars offre l’opportunité aux femmes de rappeler à l’humanité que  » la raison première de la lutte des femmes est la revendication de leurs droits « . Et d’ajouter :  » Alors, faisons de la commémoration du 8 mars une tribune d’étalage des états des lieux et des aspirations concrètes des femmes « .

Elle dira ainsi qu’en plus du rôle et de la place de la femme dans la Refondation du Mali-Kura, l’application de la Loi 052 reste l’une des principales préoccupations des femmes du Mali.

Meilleure émergence des femmes

 » Nous savons que cette période de Transition politique et de crise multidimensionnelle est particulièrement difficile pour vous, les femmes, et nous sommes à vos côtés pour vous soutenir « , a déclaré le président du Parti pour l’Action Civique et Patriotique (PACP), Niankoro Yeah Samaké. Avant de soutenir que la problématique de la participation effective des femmes aux prochaines échéances électorales ainsi que celle de leur représentativité dans les instances de décision restent des questions sur lesquelles une attention particulière mérite d’être portée.

Ainsi, pour contribuer à une meilleure émergence des femmes au sein des partis politiques, le président du PACP encourage les femmes à être  » actives sur la scène politique  » ainsi qu’au processus électoral, du début jusqu’à la fin de l’opération.

Pour conclure, Yeah Samaké demande aux femmes  » une meilleure participation aux processus de paix et de réconciliation au Mali « .

Daouda SANGARE

Source: l’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct