Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Paiement de redevance péage : Force doit rester à la loi

Homme de terrain, le ministre des Transports et des Infrastructures ne se fait pas raconter des choses relevant de son département. Makan Fily Dabo est en perpétuel mouvement pour rester en contact avec  tous les acteurs des transports. Dans cette optique qu’il a effectué une visite inopinée en fin de semaine dernière aux péages dans les communes du Mandé.

 

Institué en 2008, le paiement des droits de péage découle d’un arrêté interministériel qui résulte du Règlement n°14 de l’Uemoa. Le paiement de la redevance péage par passage des véhicules procède de la mise en œuvre des mesures tendant à réussir la viabilité du système de financement de l’entretien routier.

Intégralement entré en vigueur dans les autres pays de l’Uemoa depuis 2016, le Mali a plusieurs fois  suspendu l’application complète de ce texte sous-régional relatif à l’harmonisation des normes et des procédures du contrôle du gabarit, du poids et de la charge à l’essieu des véhicules lourds de transport de marchandises dans les États membres de l’Uemoa. Or, le Mali ne peut se soustraire à l’application de cette disposition sans s’exposer à des sanctions de l’organisation sous-régional. Lesquelles sanctions seront préjudiciables pour les actions prioritaires de la politique nationale des transports, des infrastructures de transports et du développement. Car l’application intégrale du Règlement 14 dans tous les pays membres de l’Uemoa a pour but de préserver les infrastructures routières et de contribuer à la durabilité des investissements réalisés dans les routes.

Au regard des reculades des différents gouvernements face à l’application  du présent Règlement, l’actuel ministre des Transports et des Infrastructures, Makan Fily Dabo, entend prendre le taureau par les cornes. Ce, afin de rester conforme aux recommandations de l’Uemoa,redonnant ainsi au Mali son lustre d’antan

A la suite de quelques reports de son application, le ministre Makan Fily Dabo indique que le nouveau mode de paiement du péage est établi conformément aux décisions et recommandations du Conseil des ministres du mercredi 19 février 2020. Et sera entré en vigueur à compter du 15 février 2021.

Dans l’optique de matérialiser ce projet pour le grand bonheur du Mali, le ministre Dabo a effectué une visite inopinée le jeudi 04 février 2021 à Sébénikoro et aux postes de péage dans la commune du Mandé.

A cette occasion, il a rappelé aux usagers la pertinence du  respect des dispositions légales et réglementaires en la matière. Pour lui, force doit rester à la loi. « Les textes sont faits pour être appliqués», a-t-il précisé. Avant d’expliquer  que le paiement de ces droits découle d’un arrêté interministériel datant du 14 mai 2008. Pour lui, ces textes ne sont pas susceptibles d’interprétation.

« Le ministre a souligné qu’au-delà du Mali, les droits de passage sont perçus dans tous les pays de la sous-région et même partout dans le monde. Et le Mali, a-t-il indiqué, ne peut pas faire exception à cette règle », apprend-on de la cellule de communication de son Département. Mieux, indique-t-on, parmi ceux qui se braquent contre l’application de ce règlement au Mali, il y en a qui s’y soumettent sans murmure dans les pays voisins.

Makan Fily Dabo a aussi rappelé que son département a privilégié la sensibilisation. D’où les reports successifs de la date d’entrée en vigueur de la mesure, poursuivent les mêmes sources.

Toujours animé d’un esprit de convivialité, il demeure sur la lancée du dialogue et la sensibilisation.

Ainsi, il a saisi cette sortie pour inviter les opposants  à  la perception de ces droits à plus de retenue, de mesure et de responsabilité. Ce, argumentera-t-il, afin d’obtenir des meilleures routes et de maintenir les infrastructures existantes en bon état comme le souhaite tout le monde.

Faut-il le souligner, la présente visite de terrain a été mise à profit par le ministre Dabopour  constater de visu  les conditions de travail des agents collecteurs des droits de passage au niveau des postes de péage dans la commune du Mandé. Ce fut aussi l’occasion pour lui de visiter le chantier de la rénovation du poste de péage de Farabana, saccagé quelques jours plus tôt par certains individus.

A l’issue de cette étape, M. Dabo a exprimé sa satisfaction des conditions de travail des agents ainsi que l’opérationnalité du poste de péage de Farabana, dont il annonce l’ouverture pour ce lundi8 février 2021.

Oumar KONATE

Source : La Preuve

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct