Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Numéro d’identification national : une plateforme numérique pour faciliter l’obtention de la fiche

Le Premier ministre, Moctar Ouane, a procédé, hier à la Primature, au lancement du site www.ctdec.ml. Les Maliens peuvent désormais faire la demande de correction des informations erronées ou de fiche descriptive individuelle en ligne gratuitement

 

La cérémonie de lancement a eu lieu en présence du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, le lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga. Le directeur du Centre de traitement des données de l’état civil (Ctdec), le capitaine Simbo Kéita, a présenté la plateforme de télé-demande pour l’obtention de la fiche Nina (Numéro d’identification national). Cette présentation a été suivie d’une simulation de la demande de fiche Nina.

La plateforme de dématérialisation des demandes des documents du Ravec (Recensement administratif à vocation d’état civil) et de l’état civil par les usagers s’inscrit dans le cadre du programme de modernisation de l’administration publique à travers un ensemble de réformes des administrations sectorielles.

L’objectif principal de la mise en place de cette modalité électronique d’accès aux services offerts aux usagers à travers la dématérialisation des procédures est d’améliorer la qualité des prestations (fiche descriptive Nina, réclamations, extrait de naissance, etc).

La plateforme de télé-demande permettra également de réduire le temps de traitement des demandes des documents, d’améliorer la gouvernance en matière de fourniture des prestations aux citoyens en réduisant le contact physique entre l’usager et les agents lorsque cela n’est pas indispensable. Mais aussi d’assurer la pérennisation et la soutenabilité du service électronique des demandes de services.

En outre, la dématérialisation donnera la possibilité au citoyen en capacité de faire une télé-demande, de pouvoir le faire directement sur la plateforme.

Selon le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, la mise en place de cette plateforme s’inscrit dans un processus de déploiement progressif de trois mois qui sera d’abord expérimenté au niveau du District de Bamako pour s’étendre ensuite aux autres régions et aux Maliens de l’extérieur.

Le lieutenant-colonel Abdoulaye Maïga a assuré que les personnes en difficulté avec le numérique ne sont pas oubliées. Car, les bureaux des Cellules techniques d’accueil citoyen (Ctac) et les missions diplomatiques et consulaires restent disponibles pour répondre à leurs sollicitations sur le territoire national et à l’étranger.

Pour le Premier ministre, c’est une occasion utile d’illustrer la concrétisation des engagements souscrits par le gouvernement de Transition, à savoir, améliorer les relations de l’administration avec ses usagers.

Une réponse adéquate et durable sera désormais apportée à un problème lancinant auquel nos concitoyens étaient jusque-là confrontés dans le cadre de l’obtention de leur fiche descriptive individuelle. «Il s’agira d’un pas important réalisé dans la bonne direction», a apprécié Moctar Ouane.


Oumar DIAKITÉ

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct