Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

MISSION INTÉGRÉE DES NATIONS UNIES POUR LA STABILISATION DU MALI : PRÈS DE 300 SOLDATS BRITANNIQUES ARRIVENT EN RENFORT !

Dans le cadre du renforcement des capacités de la Mission des Nations Unies pour le maintien de la paix au Mali dénommée Mission Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation du Mali (MINUSMA), près de 300 soldats britanniques sont arrivés. Cette force de Royaume Uni est issue principalement du régiment de cavalerie des Light Dragoons ainsi que du régime d’infanterie du Royal Anglian Regiment et épaulés par des spécialistes issus de l’ensemble des forces armées.

 

C’est à travers un communiqué que l’Ambassade du Royaume Uni a confirmé l’arrivée au Mali de près de 300 soldats britanniques dans le cadre de la mission des Nations Unies de maintien de la paix. Ledit communiqué précise que ces soldats britanniques sont principalement issus du régiment de cavalerie des Light Dragoons ainsi que du régiment d’infanterie du Royal Anglian Regiment et épaulés par des spécialistes issus de l’ensemble des forces armées, a-t-il indiqué.

Le Chef de la diplomatie britannique a précisé que cette force tactique fournira des moyens de reconnaissance hautement spécialisés, effectuera des patrouilles afin de recueillir du renseignement et coopèrera avec les populations locales pour aider l’ONU à répondre aux menaces émanant de l’extrémisme violent et à une gouvernance faible.

Pour rappel, la mission des Nations Unies au Mali, composée de plus de 14 000 Casques bleus originaires de 56 pays différents, s’emploie à soutenir les efforts de maintien de la paix, à encourager la réforme du secteur de la sécurité, à protéger les civils et à promouvoir les droits de l’homme.

Le ministre de la Défense britannique, Ben Wallace, dans une déclaration, a laissé entendre qu’en tant que membre permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU, le Royaume-Uni démontre par ce déploiement son ferme engagement pour le maintien de la paix et, en protégeant les communautés locales, l’importance qu’il attache à améliorer la sécurité au Sahel.

“Nos forces terrestres sont les meilleures du monde, et nous faisons partie d’une petite poignée de nations capables de fournir dans un milieu difficile ces moyens spécialisés qui contribueront à empêcher la propagation des conflits dans la région”, a-t-il indiqué.

“Le principal corps des troupes est arrivé le 2 décembre, et tout le personnel britannique sera sur place d’ici le 8 décembre pour installer le quartier général britannique. Les troupes ont atterri au camp de l’ONU à Gao à bord d’un avion A400M en provenance de la base de la Royal Air Force de Brize Norton. Les soldats auront pour base le Camp Bagnold nouvellement créée, qui doit son nom au général de brigade Ralph Alger Bagnold, l’explorateur du désert et premier chef de corps du régiment « Long Range Desert Group » de l’armée britannique”, a expliqué le ministre britannique de la Défense.

“Comptant 300 soldats, le groupe opérationnel des Light Dragoons vient rejoindre plus de 14 000 Casques bleus issus de 56 nations dans le cadre de cette difficile mission de l’ONU au Mali, pour protéger les populations de la violence et soutenir le dialogue politique. Nous apportons des années d’expérience en matière d’opérations, d’équipement de première classe et de personnel exceptionnel”, a dit le Lieutenant-colonel Tom Robinson, chef de corps des Light Dragoons.

“Nous avons suivi un entraînement intensif au cours de l’année dernière pour être sûrs d’être prêts pour cette difficile mission. Nous sommes fiers d’être les premiers soldats britanniques à participer à cet effort collectif pour aider à combattre l’instabilité au Sahel”, a-t-il déclaré.

“Le Sahel est l’une des régions les plus démunies et les plus fragiles d’Afrique. Marqué par une pauvreté chronique, l’instabilité, une forte inégalité hommes-femmes, il est en outre vulnérable aux effets du changement climatique. La violence terroriste et les conflits y sont en forte hausse. Il est dans l’intérêt de nous tous de coopérer pour protéger les civils et contribuer à construire un avenir plus sûr, plus sain et plus prospère pour cette région”, a-t-il ajouté.

Source : Le Soir De Bamako

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct