Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Militaires morts à Guiré : L’hommage de la nation

Le président du Comité national pour le salut du peuple (CNSP), le colonel Assimi Goïta, a présidé, hier sur la place d’armes de Kati, la cérémonie des funérailles collectives des dix militaires du GTIA Waraba morts au combat dans la nuit du jeudi lors d’une attaque terroriste dans la localité de Guiré (Cercle de Nara).

À travers les autorités militaires et les secrétaires généraux des différents départements ministériels, la nation malienne a rendu un vibrant hommage à ces vaillants soldats tombés au champ de l’honneur.

À la fin de la cérémonie des funérailles, le président du CNSP et sa délégation se sont rendus au chevet des soldats blessés admis à l’hôpital de Kati. Il faut préciser que lors de cette même attaque du jeudi, nos soldats ont abattu plus d’une vingtaine de terroristes. L’information a été confirmée par l’Armée dans un communiqué. Par ailleurs, deux militaires français sont morts en mission au Mali, a annoncé l’Élysée, samedi dernier.

Le hussard parachutiste de première classe Arnaud Volpe et le brigadier-chef de première classe S.T. (dont la famille n’a pas souhaité dévoiler l’identité) ont été tués “après la destruction de leur véhicule blindé par un engin explosif improvisé”.

Un troisième soldat français a été blessé dans cette même attaque. Tous sont issus du 1er régiment de hussards parachutistes de Tarbes. Cette explosion a eu lieu lors d’une opération, samedi matin aux environs de Tessalit, près de la frontière algérienne.

Oumar DIAKITÉ
Massa SIDIBÉ

Source: Journal l’Essor-Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct