Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

MANQUE DE 40% D’ENGRAIS POUR LA CAMPAGNE 2022-2023: Moussa Mara alerte les autorités

Sur le manque d’engrais nécessaire en vue pour la campagne agricole 2022-2023, Moussa Mara alerte les autorités de la transition politique.  

 

Moussa Mara, fondateur du parti Yelema (Changement) actuellement simple membre dudit parti depuis le dernier congrès ordinaire, est connu comme l’homme politique qui fait plus de mouvement à l’intérieur du pays. Malgré l’insécurité qui sévit au Mali, l’ancien Premier ministre au temps du régime d’Ibrahim Boubacar Kéita (IBK) va à la rencontre des populations pour s’imprégner de leurs difficultés, afin d’apporter des solutions idoines. C’est ainsi qu’il fait savoir une menace sur la campagne agricole 2022-2023.

Sur sa page Facebook, l’homme politique alerte les autorités de la transition sur la nouvelle campagne à l’horizon. ‘’ Au moins 40% des engrais nécessaires à la culture du coton ne sont pas disponibles’’, a-t-il mentionné sur sa page Facebook. À travers ce canal, l’ancien Premier ministre donne son point de vue sur l’actualité du pays.

  1. Mara va toujours à côté de ses compatriotes. Suite à ses périples, il a fait le constat sur l’indisponibilité des engrais pour la majorité des agriculteurs. Pour lui, ce manque d’engrais fait planer le risque d’une forte baisse de la production du coton, alors que le Mali vient de fêter la première place il y a deux semaines.

Concernant la céréale, Moussa Mara a signalé qu’au moins 50% d’engrais nécessaires à la culture des céréales ne sont pas disponibles, avec en plus des prix multipliés par trois en six 6 mois. Ce qui, selon lui, fait planer le risque d’une famine générale dans le pays dans les mois à venir. ‘’ Je demande au président de la transition le colonel Assimi Goïta de prendre à bras-le-corps ce dossier qui constitue une menace immédiate plus forte que le terrorisme pour notre pays’’, a-t-il alerté.

À titre de rappel, le Mali vient de célébrer sa première place de producteur de coton en Afrique, avec un record exceptionnel, il y a deux semaines à Koutiala dans la capitale de l’or blanc. C’était en présence du président de la transition, le colonel Assimi Goïta. Les agriculteurs se battent pour cultiver le coton malgré les difficultés liées à ce domaine.

Moussa Mara est un homme politique. En période de campagne électorale ou pas, il est toujours à l’intérieur du pays. Sa dernière visite a été faite dans la région de Sikasso et de Koutiala pour rencontrer ses compatriotes.

D SANOGO  

Source : LE COMBAT

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct