Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali : Réactions à la libération de Soumaila Cissé

Bamako, 9 Oct (AMAP) Après plus de six mois de détention aux mains de ses ravisseurs, Soumaila Cissé a, enfin, été libéré le jeudi 08 octobre 2020. Cette libération a été saluée par beaucoup de monde à Bamako par une liesse populaire, de l’aéroport international Bamako-Sénou au domicile du désormais ex-otage et des déclarations de personnalités maliennes et sous régionales.

La libération de Soumaila Cissé a été une vraie fête pour ses partisans. Ils sont restés jusqu’à 23 heures, devant le domicile du leader politique toque e Soumaila Cissé pour lui exprimer leur joie et soulagement. Danse et chants à la gloire de l’homme rythmaient cette soirée de libération.

L’évènement a fait les gros titres des journaux de la place. « Soumaila Cissé enfin libre ! », a titré ‘Le Républicain’. Quand à ‘L’Indépendant’, il affiche : « L’heureuse nouvelle est finalement tombée hier : Soumaila Cissé et trois otages occidentaux dont la française Sophie Pétronin libres ». Le quotidien national ‘L’Essor’, qui avait déployé une équipe de reportage à l’accueil a barré sa Une : « Libération de Soumaila Cissé : joie et allégresse ».

Dans la capitale malienne, chacun y va de ses commentaires. Pour M. Diaby, tout est une histoire de politique et de vision. Pour lui, Donc, il y avait deux options pour le Mali. « Certains pays ont décidé de ne pas négocier avec les terroristes et d’autres pont choisi de négocier », dit-il. « Pour le cas de Soumaïla Cissé, le Mali avait-il le choix ? », s’interroge notre interlocuteur. « Il est arrivé trois fois au second tour à l’élection présidentielle, si nous voulons libérer l’un de nos leaders, nous devons faire des sacrifices », admet-il. Et d’ajouter : « le mieux était de tout faire pour qu’il ne soit pas pris en otage. Après sa prise d’otage, le pays a décidé de négocier, c’est un choix qui s’accompagne de sacrifices ».

« C’est un ouf de soulagement que nous poussons », dit Ali Traoré, réparateur de moto. « Nous sommes tous contents qu’il nous soit revenu saint et sauf. C’est une grande personnalité de ce pays », estime-t-il.
Par contre, le vieux Ousmane Coulibaly, retraité, pense que Soumaila Cissé est resté trop longtemps entre les mains de ses ravisseurs. Pour lui, le régime déchu devait prendre toutes les dispositions idoines afin de le faire revenir, au plutôt, parmi nous. « Mais, hélas ! », déplore-t-il, avant d’exprimer sa joie. « Même si elle est tardive, la libération de Soumaila Cissé met vraiment du baume au cœur », reconnait le fonctionnaire à la retraite.

Astan Sissoko, teinturière, note qu’il était attendu par tout un pays, voire au-delà. « Soumaila Cissé est enfin libre. Je suis très heureuse qu’il rejoigne, enfin, sa famille, ses amis et ses collaborateurs », dit-elle.
Ibrahim Ag Hamadalamine réagit avec sa plume. Il rappelle que Soumaila Cissé est un otage « pas comme les autres ». Dans ses commentaires, il revient sur les postes que Soumaila Cissé a occupés dans la sous-région et au Mali. « Mentions spéciales à toutes les associations et mouvements pour la libération de Soumaila Cissé dirigés par le camarade Moctar Sy sans oublier les plus hautes autorités et la commission mise en place à cet effet dirigée par le sage Ousmane Issouffi Maïga…les presses en ligne, les télévisions et journaux plus les radios privées… », écrit Ibrahim Ag Hamadalamine.

L’Union pour la République et la démocratie (URD), le parti politique de Soumaila Cissé, a remercié vivement, à travers un communiqué, toutes celles et tous ceux qui se sont investis pour obtenir la libération de leur président. « Militants, sympathisants, amis, classe politique et société civile, autorités politiques du Mali, autorités coutumières et religieuses, leaders d’opinion, activistes, artistes et communicateurs traditionnels, artisans, sportifs, journalistes et hommes de médias, femmes, jeunes et vieux, Maliens de l’intérieur comme de l’extérieur, partenaires du Mali, organisations sous régionales, africaines et internationales, personnalités étrangères, parlementaires et toutes les bonnes, votre détermination, sans faille, votre mobilisation exceptionnelle et vos prières ont été couronnées de succès », a déclaré la formation politique de M. Cissé suite à sa libération.

L’ex Premier ministre du Mali, Moussa Mara, s’est aussi réjoui de la libération de Soumaila Cissé. « Soumaila enfin libre ! Gloire à Dieu. Félicitation aux autorités maliennes et à tous ceux qui ont contribué à cet heureux dénouement. Solidaire avec la famille Cissé. Bienvenue à l’honorable ! » a écrit sur son compte twitter M. Mara.

L’ex ministre des Sports du Mali, Arouna Modibo Touré, a souligné que «la persévérance est un talisman pour la vie ». « Très heureux et soulagé de la libération de notre frère Soumaila Cissé et de l’otage française Sophie Pétronin », a-t-il posté.

Soumeylou Boubye Maïga, l’ex Premier ministre, a dit que « c’est avec un grand soulagement que nous accueillons la libération de notre frère, ami et compagnon, Soumaila Cissé, et de Mme Sophie Pétronin ». « Très fortes pensées pour Soumaila et sa famille. Félicitations à l’Etat et à nos partenaires pour les efforts constants et persévérants », a-t-il ajouté.

Le professeur Oumar MC Koné, le président du Bloc pour le redressement et le développement du Mali (BRDM), a adressé des félicitations au nom de son organisation. « Le BRDM félicite toutes les autorités et personnalités qui se sont impliquées pour la libération de Soumaila Cissé en même temps que tous les otages. Il remercie toutes les solidarités agissantes ayant permis ce dénouement heureux », a-t-il écrit.

Le représentant de l’Union africaine (UA) au Mali, Pierre Buyoya, s’est dit très heureux d’apprendre que l’honorable Soumaila Cissé est libre. « C’était au cours du Conseil de paix et de sécurité sur le Mali. Le président de la commission de l’Union africaine a tenu à saluer cette libération ». « Félicitations à tous ceux qui se sont investis dans cette action salutaire », a-t-il déclaré.

OD/MD (AMAP)

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct