Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali: Magma Gabriel Konaté retire sa proposition de loi controversée au CNT

Dans une lettre en date du 8 avril 2021 adressée au président du Conseil national de Transition (CNT), Magma Gabriel Konaté, membres, avait transmis une proposition de loi portant « régime spécial de pension de retraite et autres avantages accordés aux anciens présidents de l’Assemblée nationale ou de tout autre organe parlementaire ou législatif». Cette proposition de loi a suscité un tollé général et des réactions négatives sur les réseaux sociaux, obligeant l’auteur à demander son retrait.

 

Dans cette proposition de loi que Magma Gabriel Konaté a lui-même publiée sur sa page Facebook et qui est devenue virale sur les réseaux sociaux, il explique que les anciens présidents de l’Assemblée nationale ou de tout autre organe parlementaire et législatif sont d’éminentes personnalités politiques ayant occupé de hautes fonctions en jouant un rôle important dans la conduite des affaires de l’Etat. Et considérant que l’Assemblée nationale (organe parlementaire ou législatif) constitue la troisième institution de l’Etat conformément à la Constitution du 25 février 1992, il y a lieu d’accorder respect et considération aux femmes et aux hommes qui ont eu la lourde responsabilité de présider aux destinées de cette institution.

Pour lui, les anciens présidents de l’Assemblée nationale ou tout autre organe parlementaire ou législatif continuent d’incarner une image de marque de l’institution qu’ils ont eu à diriger même après la cessation de leur fonction. Et à ce titre, ils doivent jouir, à l’instar des anciens présidents de la République et des anciens Premiers ministres, des avantages à hauteur de leur rang.

C’est pourquoi, selon lui, il est normal de les doter d’un statut par la mise à disposition de certains avantages après l’exercice de leur fonction. En d’autres termes, il dira qu’il s’agit d’épargner à nos anciens présidents de l’Assemblée nationale ou de tout autre organe parlementaire ou législatif de vivre dans la précarité, toute chose qui ne serait pas de nature à honorer notre pays.

Les avantages qu’il réclame dans cette proposition de loi en plus de la pension sont un passeport diplomatique, deux agents de sécurité, un véhicule avec un chauffeur. Mais aussi de la domesticité, une indemnité de logement, d’électricité, d’eau et de téléphone. Et enfin, une prise en charge complète des frais médicaux.

Dès la publication de cette proposition de loi par l’intéressé même sur sa page Facebook, elle a suscité un tollé général et donné lieu à toutes sortes de commentaires en défaveur de l’auteur.

A travers des interviews, Magma Gabriel Konaté s’est confondu en justifications et a donné les motivations de son initiative. Ce qui a donné lieu à d’autres réactions plus virulentes contre sa personne. Finalement, il a reculé : mercredi 05 mai, il a écrit au président du CNT pour solliciter le retrait pur et simple de cette proposition de loi.

D. DIAMA

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct