Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali: La fameuse libération de soumaila CISSE était une fausse alerte?

Depuis plusieurs jours, l’opinion nationale et internationale a été informée d’une fameuse libération du chef de file de l’opposition Malienne, en personne de soumaila CISSE. Cette information a été relayée par plus médias internationaux. Pourtant, il n’en ait rien. Il s’agissait d’une fausse alerte, même si nous savons que 204 djihadistes ont été libérés. Les médias doivent rester prudent dans le traitement de cette information. La vérification de l’identité des prisonniers libérés

 

Comme annoncée il y’à 72 heures, l’information faisant libération de Soumaila CISSE était une fausse alerte. Aujourd’hui, ni Sophie PETRONIN, ni Soumaila CISSE ne sont libres, au moment où nous mettions sous presse. Pourtant, plusieurs terroriste (djihadistes ont été libérés) dans ces derniers jours.

Quand même d’autres sources indiquent que Soumaïla Cissé n’est pas arrivé hier à Gao, contrairement aux rumeurs qui soutiennent qu’il a passé la nuit dans la cité des Askia. D’après nos sources, « il a certes été remis aux autorités administratives du Mali à Tessalit, mais il y aurait un dernier détail à régler : la vérification de l’identité des prisonniers libérés », a-t-elles indiqué. Ce qui a provoqué une fausse alerte.

Ensuite, des informations parvenues à Croissanceafrique indiquent « qu’’u total à ce jour, libération de 204 Djihadistes des prisons maliennes pour obtenir celle des otages Sophie. PETRONIN et Soumaila CISSE. Processus de Négociations poussif un moment, mais sur le terrain, les intermédiaires décidés », a-t-elle indiqué.

Ousmane Issoufi Maïga, l’ancien Premier ministre, est le chef de la commission de négociation, ce dernier refuse de tout commentaire. Cen voici la version de nos confrères du lejalon « Nous ferons une déclaration au moment opportun. Mais pour le moment, nous n’avons rien à commenter », affirmé le chef de la commission de négociation.

En ce qui concerne la vidéo qui a fait le tour sur les réseaux sociaux, elle était fausse. « Il s’agit d’une ancienne vidéo tournée à Léré en mars dernier, quelques jours avant son enlèvement, à Léré, lors de la campagne pour les législatives, nous confirme, un proche de Soumaila Cissé », selon nos confrères du « lejalon ». Il peut y avoir d’autres misères que nous ne savons pas, mais l’autre soumala cissé n’est pas encore libre. Par ailleurs, cette information était une fausse alerte?

Daouda Bakary KONE

Sourcecroissanceafrique

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct