Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali | Dan Nan Ambassagou menace de basculer dans la rébellion: « Notre drapeau est prêt et nous pourrions rejoindre l’Azawad »

Le Chef de la milice Dan Nan Ambassagou a lancé un ultimatum de 15 jours aux nouvelles autorités de la transition pour « sécuriser le Pays Dogon ». Faute de quoi, Youssouf Toloba menace de diviser cette zone du Mali.

 

Le retour de la paix au centre du Mali se complique davantage avec l’insolence croissante de Dan Nan Ambassagou envers les autorités. Déjà accusée de plusieurs massacres contre des civils, la milice veut faire de l’armée malienne son ennemie.

Dans une vidéo datant du 27 septembre mais publiée mardi sur Facebook, son Chef d’état-major défie une nouvelle fois l’Etat en menaçant l’unité du Mali. Youssouf Toloba explique sa posture dangereuse par le « délaissement des donsos ».

« Des Donsos sont tués chaque jour. Quand on vous donne des informations, vous ne venez pas non plus », se justifie-t-il.

Le Chef milicien lance ainsi un ultimatum de 15 jours à partir du 27 septembre afin de forcer une collaboration avec l’armée malienne. « Si on ne me répond pas d’ici là, je jure que nous allons laisser le drapeau malien », persiste-t-il.

La milice aurait déjà son propre drapeau, assure Youssouf Toloba. Selon lui, Dan Nan Ambassagou pourrait même se revendiquer de l’Azawad, en référence au nom choisi par l’ex rébellion de la CMA pour réclamer l’indépendance du nord du Mali.

Au regard de cette posture assumée, une lutte implacable contre cette milice s’impose à l’armée malienne.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct