Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Mali-CEDEAO : les États-Unis encouragent les deux parties à trouver un compromis

Les États-Unis encouragent le Mali et la CEDEAO à trouver un accord. Au même moment, le Président de l’Union africaine Macky Sall déplore l’annonce de la prorogation de la transition de 24 mois au Mali, alors que le pays est en négociation avec la CEDEAO.

Dans un communiqué publié ce vendredi 10 juin 2022, les États-Unis exhortent « le gouvernement malien à prendre des mesures durables et tangibles en vue de la tenue des élections ». Ils demandent également que le processus d’organisation de ces élections soit « transparent et inclusif ». Les USA « encouragent le Mali et la CEDEAO à parvenir à un accord ».

Cette réaction des États-Unis intervient quelques jours après la signature d’un décret de prolongation de la transition au Mali, avec une durée de 24 mois. Le Président du Sénégal et de l’Union africaine, Macky Sall, affirme que la CEDEAO était informée de cette décision à travers son émissaire Good Luck Jonathan. Mais il souligne que les chefs d’État de la CEDEAO « avaient demandé aux autorités maliennes de poursuivre les négociations avec le médiateur pour aboutir à un chronogramme valablement délivré ». Cela devait se faire avant le 3 juillet prochain, date à laquelle se tiendra un sommet ordinaire de l’organisation sous-régionale.

Le Président sénégalais dit regretter la divulgation de cette information par les autorités maliennes avant d’avoir un accord avec l’émissaire de la CÉDÉAO. Au Mali, le cadre d’échanges des partis et regroupements politiques estime que les autorités de la transition ont pris cette décision de façon unilatérale. Ses responsables espèrent cependant que ces 24 mois marqueront la fin de la transition.

 

« Le plus important est de trouver un consensus »

Ibrahim Soumaré, analyste en diplomatie, rappelle qu’« aucune règle de la CEDEAO ne dit comment un État doit se comporter en tant de négociations ». Il estime que le plus important, c’est de trouver un consensus le plus rapidement possible pour mettre fin aux souffrances des populations.

Source: Studio Tamani 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct