Au cimetière d'Hamdallaye: ATT dans sa dernière demeure

Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Malaise: Djibril Dramé part en clash contre le Stade malien !

Démis de ses fonctions à la tête Stade du malien dimanche, Djibril Dramé n’a pas apprécié la décision des dirigeant du club qu’il a sévèrement taclé lors d’un entretien accordé à l’Essor.

Les patrons du Stade malien de Bamako ont tranché. Arrivé sur le banc des blancs en avril 2019, le coach malien Djibril Dramé a été licencié, dimanche, alors qu’il a conduit le club sur le toit national en remportant le championnat.

L’entraineur malien, très agacé par cette décision et surtout par les propos du coordinateur général du club Cheick Diallo, est sorti du silence pour éclaircir les choses.

Le désormais ex coach du club de Sotuba a d’abord affirmé un litige entre lui et son dirigeant.

« Je suis victime d’un vieux contentieux entre ce Monsieur et mon ancien professeur, feu Mamadou Keïta «Capi», paix à son âme. Aussi, quand un dirigeant prend une décision de ce genre, il doit avoir le courage de la dire lui-même à l’intéressé ». 

Ensuite, l’entraîneur malien a évoqué sa situation contractuelle avec son ancien club.

« Contrairement à ce qu’a dit Cheick Diallo, j’avais bien un bulletin de salaire, je suis surpris, voire indigné d’entendre le coordinateur général du Stade malien tenir de tels propos. J’étais payé à chaque fin du mois et je signais mon bulletin de salaire« .

Sur son licenciement, Djibril Dramé a été direct. « La direction ne m’a rien dit concernant mon remplacement par un autre entraîneur. (…) je souhaite vivement que le nouvel entraîneur puisse amener le Stade malien à un bon niveau, à la place que l’équipe mérite« .

Seulement, il exige le paiement de ses « deux mois d’arriérés de salaire, avant l’arrivée du nouvel entraîneur« .

Dramé a aussi laissé un message pour son successeur, le coach nigérian Augustine Eguavoen. « En tant que stadiste, je souhaite simplement bonne chance au nouvel entraîneur. S’il parvient à amener le Stade malien au sommet, je serai très content. Je souhaite vivement que la venue d’Augustine soit une réussite pour le Stade malien. Je rappelle juste que l’adjoint d’Augustine, Emmanuel Umoh est un joueur que j’ai encadré au Stade malien

Pour finir, Djibril s’apprête à se lancer dans des nouvelles aventures. « Je ne connais rien d’autre que le métier d’entraîneur. Je continuerai à le faire si Dieu me donne la force. Oui, j’ai été sollicité par beaucoup de clubs, j’ai fait savoir à ces équipes de patienter et de me donner le temps de réfléchir.

Alassane Sangho/Malivox

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct