Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lutte contre l’insécurité : les partenaires militaires toujours au chevet du Mali

Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, les partenaires militaires du Mali continuent à lui apporter le soutien nécessaire malgré les coups bas qu’ils reçoivent. En plus de la formation des forces armées maliennes, ils mènent des actions d’envergure sur le terrain, comme l’indique Barkhane dans son communiqué du 26 février 2021.

Il est un constat généralement admis qu’aucun pays, a posteriori un pays en développement, ne peut seul gagner le combat contre l’hydre terroriste. D’où la nécessité pour les différents pays de former de véritables coalitions pour réussir contre ces groupes. Ce combat passe par la formation des armées.

« À Ménaka, l’Unité légère de reconnaissance et d’intervention n° 2 (ULRI2) des Forces armées maliennes (FAMa) a été formée et entrainée par les forces spéciales françaises et tchèques de la Task force (TF) Takuba sur le tir, le maniement d’armes, les déplacements tactiques motorisés, la conduite de nuit sous Jumelles de vision nocturne (JVN) mais aussi pose de garrot ou de pansement compressif sont autant d’aspects que les sections de l’ULRI2 ont revu aux côtés des forces spéciales européennes », a indiqué Barkhane dans son communiqué du 26 février 2021 avant de préciser : « Ces instructions, effectuées entre chaque phase opérationnelle, permettent de gagner en compétences et ainsi d’augmenter l’autonomie sur le terrain ».

Plusieurs terroristes neutralisés

Mais ce n’est pas tout, la force française au Mali mène également un véritable combat contre les groupes terroristes dans le Liptako-Gourma. Dans le même communiqué du 26 février,Barkhane indique qu’un renseignement « a permis de caractériser un rassemblement d’un groupe armé terroriste au nord-est d’In Delimane ». Et de poursuivre : « Ce rassemblement a fait l’objet d’une frappe le 21 février, permettant de neutraliser plusieurs terroristes ».

Malgré cette lutte implacable que mènent les partenaires militaires du Mali contre le terrorisme, les forces armées maliennes continuent à subir des attaques « meurtrières ». Au cours de cette semaine, au moins dix (10) militaires maliens sont morts à la suite d’attaques terroristes dans le centre du pays. Cette situation doit permettre d’arriver à la compréhension que le Mali seul ne peut pas encore se défendre contre ces groupes armés terroristes.

Chiencoro

Source: Phileingora.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct