Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lutte contre la Covid-19 : L’ONG IFE Mali facilite la vaccination de 1008 personnes

Sur financement de l’ambassade de la Grande Bretagne au Mali, l’ONG Initiative de soutien aux femmes et enfants du Mali (IFE Mali) a mis en œuvre un projet intitulé « Lutte contre la réticence face aux vaccins anti-covid-19 au Mali ». D’un coût de 38 millions de FCFA pour une durée de quatre mois, ce projet vient d’être bouclé sur une note de succès. En témoigne la facilitation de la vaccination de 1008 personnes au total, au lieu de 500 comme prévu, soit un taux de réussite de plus de 200%. La synthèse des résultats dudit projet a fait l’objet d’une cérémonie qui s’est tenue à Bamako, le vendredi 13 mai 2022. C’était sous la présidence de Son Excellence, Barry Lowen, ambassadeur de la Grande Bretagne au Mali. Etaient aussi présents, le président de IFE Mali, Adama Kouyaté ; le représentant de la mairie et des autorités sanitaires du Centre de santé et de référence de la Commune V.

En faisant la lecture de la synthèse du projet « Lutte contre la réticence face aux vaccins anti-covid-19 au Mali », le président de IFE Mali, Adama Kouyaté, dira que ledit projet visait à accroître l’acceptation des vaccins Covid-19 dans les communautés vulnérables du Mali. Il a indiqué que le projet a combiné plusieurs stratégies de communication pour le changement de comportement pour atteindre ses objectifs. Ces communications ont porté sur des causeries éducatives, des émissions de radio interactives, une campagne digitale sur les médias sociaux, des caravanes mobiles de sensibilisation et de vaccination dans vingt (20) localités du Mali. « Nous avons pu faciliter la vaccination de 1008 personnes au total, au lieu de 500 comme prévu, soit un taux de réussite de plus de 200%. 52% des personnes vaccinées étaient des femmes et 48% des hommes via les sites mobiles. Les nombres des personnes vaccinées grâce au projet sont vérifiables auprès des CSCOM et CSREF partenaires et également dans les registres de l’IFE Mali », a déclaré Adama Kouyaté.

Partenaire financier du projet à travers son agence de développement UKAID, l’ambassade de la Grande Bretagne au Mali n’a ménagé aucun effort pour la réussite de ce projet qui vient de prendre fin. Convaincu que rien ne vaut la santé, l’ambassadeur de la Grande Bretagne au Mali, Son Excellence Barry Lowen s’est réjoui des résultats remarquables obtenus. « La covid-19 est un fléau partagé et il y a une diminution des cas de covid depuis janvier 2022. Cette diminution est en grande partie liée à la vaccination et la bataille n’est pas terminée. Ainsi, la vaccination doit continuer et ce projet qui vient de prendre fin a été un véritable succès », s’est félicité le diplomate.

La cérémonie a été clôturée par la remise d’attestation de reconnaissance à l’ambassade de la Grande Bretagne au Mali et aux responsables de IFE Mali.

Fondée en 2012, la mission de IFE Mali consiste à améliorer la qualité de vie des femmes et enfants des communautés défavorisées et vulnérables tout en faisant la promotion de leurs droits fondamentaux. L’ONG IFE Mali intervient dans les régions de Koulikoro, Gao, Ségou, Sikasso, Kayes, Mopti, Tombouctou et dans le district de Bamako.
Sidiki Dembélé

Source: Le Républicain

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct