Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

L’ULSHB SUR LA VOIE DU PROGRES : La méthode du Recteur Idrissa Soiba Traoré séduit !

Depuis sa nomination au poste de recteur de l’Université des lettres et des sciences humaines de Bamako (Ulshb), Pr. Idrissa Soiba Traoré, connu pour son sérieux dans le travail bien fait, son sens élève de la responsabilité et sa capacité en management, a donné un souffle nouveau à l’Université qui est désormais sur la voie du progrès et de l’émergence.

Le Professeur Idrissa Soiba Traoré est un cadre valable qui a laissé ses empreintes par le travail bien fait partout où il aura servi à l’intérieur du pays. Dès sa prise de fonction, le recteur Idrissa Soiba Traoré a résilié le contrat avec le propriétaire de l’IPM de Kalabancoro, l’un des bâtiments loués par l’Ulshb pour donner des cours à ses étudiants. Avec la faramineuse somme de 27 848 000 FCFA par mois, soit 334 176 000 de FCFA par an, l’immeuble est devenu trop coûteux pour l’Ulshb. Cet acte ô combien salutaire du recteur Soiba a permis non seulement de mettre fin à une dépense très couteuse pour l’Etat, mais aussi de régler d’autres dépenses.

Un homme en terrain connu

Héritant d’une université confrontée à d’énormes difficultés financières, Pr Soiba, en terrain connu, a compris que la gouvernance universitaire aujourd’hui signifie qu’il faut rationaliser les ressources non seulement humaines, mais aussi financières. C’est pourquoi en décidant de quitter l’IPM, il s’est rabattu sur la Chaine grise Niamakoro comme alternative. Là, il a été mis à sa disposition 18 salles avec deux amphis pour un montant de location moins de 2 millions de FCFA par mois. Et si on ajoute les 18% des impôts, le montant global sera à moins de 3 millions de FCFA par mois. Menu d’une très bonne capacité, il a négocié huit salles à l’immeuble Ballo. Ces deux (Chaise grise et Immeuble Ballo) réunis feront 3 à 4 millions par mois.

Le recteur Soiba est un professeur émérite reconnu pour son efficacité. C’est pourquoi il a entrepris de nouvelles actions pour mettre les étudiants et les enseignants dans les meilleures conditions de travail.

« Il a engagé la gestion de l’Université dans les démarches qui sont innovantes, dynamiques et novatrices. Et ces démarches ont consisté toujours à améliorer l’existant. Il s’est inscrit absolument dans cette perspective », nous a indiqué un travailleur du Rectorat. Un autre de répliquer : « le Professeur Soiba est un travailleur assidu qui, au niveau de l’enseignement supérieur, fait partie de la crème de l’intelligentsia de ce pays. C’est pourquoi depuis sa nomination au poste du Recteur, il est en train de montrer les meilleures démarches ».

Avant sa nomination au poste de Recteur, Pr Soiba était le recteur adjoint. Il connait très bien le milieu. « Quand il y a des problèmes qui se posent aux universités et que ces problèmes n’ont pas eu de solutions, c’est que nous ne voulons pas réfléchir », a-t-il laissé entendre au micro d’un de nos confrères.

En tout cas, avec son génie et sa méthode, le Pr. Soiba qui a enclenché un nouveau dynamisme à l’Ulshb a démontré sa capacité de management. Homme de dossier, il est craint pour sa propension à dire haut ce que les autres pensent tout bas. Partout où il a servi, ses collaborateurs retiennent de lui la rigueur, le franc-parler et son attachement à ses convictions.

Tientigui

Source: Journal Le Démocrate- MALI

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct