Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Loi sur la cybercriminalité: les hommes de médias à l’école de la justice !

« Outiller les acteurs de la presse sur la loi portant répression de la cybercriminalité », tel était le thème de la journée d’échanges entre la presse et la justice, ce jeudi 08 juillet 2021, organisée par le ministère de la Justice, des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux, en collaboration avec la Maison de la Presse.

 

La cérémonie d’ouverture était présidée par Mamoudou KASSOGUE, ministre de la Justice et des Droits de l’Homme, Garde des Sceaux qui avait à ses côtés, pour la circonstance, le représentant du ministre de la Communication ; Bandiougou DANTE, Président de la Maison de la presse.
Le débat était animé par Ousmane BEMBA, ancien chef de Cabinet du ministère de la Communication.
Bandiougou DANTE a montré que la Loi sur la cybercriminalité touche directement la vie de tous les Maliens, singulièrement la vie des Hommes de médias avec le développement des nouveaux moyens de communication. À partir du moment où nous avons chaque fois des interpellations, selon DANTE, les hommes de médias sont souvent butés à des articles de presse et des productions de contenus Télé ou Radio qui se trouveraient sur les réseaux sociaux peuvent tromper dans le champ d’application de cette loi. Selon lui, il est quand même important qu’on essaie de tout mettre en œuvre pour permettre aux hommes de médias de s’en approprier.
Pour sa part, Mamoudou KASSOGUE , dans son discours, a tout d’abord invité à observer une minute de silence à la mémoire des morts civils et militaires, et particulièrement des hommes de médias et de justice qui sont tombés ces derniers temps.
Parlant du thème, le ministre KASSOGUE a fait savoir que l’évolution technique et technologique du monde d’aujourd’hui, devenu un véritable village planétaire domptant le temps et l’espace, s’est révélée être un boulevard pour les activités criminelles de toutes natures, à travers souvent des bandes organisées pouvant défier la puissance des États.
Dans ce sens, il a affirmé que notre pays n’échappe pas à cette réalité d’un monde victime de ses propres prouesses techniques et technologiques quand on sait que l’une des préoccupations actuelles majeures de nos concitoyens, c’est l’utilisation, à outrance, des réseaux sociaux permettant à certains individus de s’attaquer à leurs concitoyens par des usages attentatoires à leur dignité, leur honneur, leurs biens, voire leurs vies.
Selon le ministre de la Justice, la gravité et l’ampleur du phénomène ont conduit, fort heureusement le législateur malien à adopter la Loi n° 2019-056 du 05 décembre 2019 portant répression de la cybercriminalité.
« Cette loi qui a fait évoluer énormément les concepts a permis de combler les insuffisances du Code pénal et la Loi n° 00-046/AN-RM du 07 juillet 2000 portant régime de presse et délit de presse », a-t-il déclaré.
Aux dires de Mamoudou KASSOGUE, la cybercriminalité désigne toutes ces activités illégales menées à l’aide de la technologie, fléau des nouveaux médias digitaux.
Ensuite, il a expliqué que la cybercriminalité, dont les formes de manifestation sont aussi diverses que complexes, a malheureusement, infecté et affecté le secteur médiatique au point d’être un fléau qui le gangrène. C’est en cela, poursuit-il que les professionnels des médias doivent se mobiliser pour jouer pleinement leur rôle, aux côtés de l’État, afin de se soustraire des nids criminogènes entretenus et organisés par les cybers délinquants.
De son côté, Ousmane BEMBA, dans son exposé, a défini ‘’la cybercriminalité’’ comme toute utilisation des technologies de l’information et de la communication pour commettre des infractions pénales. Il a présenté trois cas de figure de cybercriminalité.
Le premier cas, selon le conférencier, est l’utilisation des technologies comme outil pour commettre le crime.
À cela s’ajoute l’utilisation des technologies comme objet de crime et comme scène de crime.

Par SABA BALLO

Source : INFO-MATIN

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct