Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Logements sociaux : Lenteur d’attribution passible d’arnaques

Annoncé en grandes pompes, le projet porteur d’espoirs aura plus déchanté, dix (10) mois plus tard. Une situation qui pourrait bien compromettre les objectifs du ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme Mohamed Moustapha Sidibé malgré la remise récente d’une liste censée être définitive.

La réception des dossiers des postulants pour les 5.928 logements sociaux de la première tranche dont 12.566 avaient débuté, le 10 mai 2018,  pour se clore depuis le 20 juin 2018, est évacuée depuis belle lurette. Mais, les demandeurs attendent toujours et les Unités dorment dans les tiroirs des structures en charge de l’attribution.

On se souvient qu’en décembre 2018 déjà, le collectif des demandeurs des logements sociaux avait croisé le ministre nouvellement nommé à savoir Mohamed M Sidibé. Jamais un processus d’attribution dans le milieu n’avait accusé autan de retard et suscité autant de suspense.

Alors que l’annonce du dépôt des candidatures a déclenché une vague importante de postulants, la commission d’attribution des logements a reçu environ 24.000 dossiers. Chaque postulant a déboursé au moins une caution et un apport personnel variant entre 200.000 FCFA et 2 millions de nos francs, selon les types de maisons demandées.

Finalement on pourrait bien se dire que c’est sur des illusions que reposeraient-pour le moment, les 10.000 logements de Kati et N’Tabakoro. Pourtant, durant la campagne présidentielle de 2018, l’habitat fut mis au premier plan: est-ce donc du populisme car difficile d’expliquer le retard constat ?

Des sources proches du dossier indiquent que …Lire la suite sur Nouvel Horizon

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct