Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

L’Observateur Indépendant au Mali: La période de transition est décisive pour progresser dans la mise en œuvre de l’Accord de Paix

Le Centre Carter, qui tient le rôle d’Observateur Indépendant de l’Accord de Paix de 2015 au Mali, rend public aujourd’hui un nouveau rapport. Ce rapport constate une amélioration du dialogue entre les signataires de l’Accord au cours des derniers mois, tout en soulignant le manque d’avancées sur les questions les plus importantes et en suggérant des moyens de progresser dans la mise en œuvre de l’Accord.

Le rapport signale que, malgré de meilleures relations entre les signataires de l’Accord, ceux-ci restent divisés sur certaines questions fondamentales qui doivent être résolues au cours du mandat du Gouvernement de Transition. Les désaccords portent sur le processus complet de désarmement, de démobilisation et de réinsertion des ex-combattants ; la nécessité de projets de développement concrets dans le nord ainsi que dans d’autres régions du Mali ; l’importance de traiter les questions de justice et de réconciliation ; et l’achèvement de la réforme politico-institutionnelle et de la décentralisation, comme le prévoit l’Accord.

La méfiance croissante de la population à l’égard de l’Accord est également préoccupante, car elle menace la réussite de sa mise en œuvre. Pour lutter contre ce phénomène, les Parties doivent respecter leur engagement à accroître l’inclusivité et la transparence tout au long du processus.

Le rapport salue deux initiatives récentes des Parties : la tenue de réunions du Comité de suivi en dehors de Bamako et l’intégration des femmes dans le travail du Comité de suivi. Ces avancées représentent un premier pas prometteur vers une approche renouvelée de la mise en œuvre. Cette approche renouvelée est nécessaire à la réussite de la mise en œuvre, afin que cette dernière produise des bénéfices concrets pour le peuple malien.

Le rapport souligne également la nécessité d’un engagement plus soutenu de la part de la communauté internationale afin de donner un nouvel élan au processus de mise en œuvre pour réaliser des progrès concrets.

Contexte: Le Centre Carter fut désigné comme Observateur indépendant fin 2017. Selon l’Article 63 de l’Accord de 2015, le rôle de l’Observateur indépendant consiste à identifier de manière impartiale les blocages dans le processus de mise en œuvre, identifier les responsabilités, et présenter ses recommandations pour les surmonter. Le rôle de l’Observateur indépendant a été reconnu par le Conseil de sécurité des Nations unies dans les résolutions 2391 (décembre 2017), 2423 (juin 2018), 2480 (juin 2019), 2531 (juin 2020), et 2584 (juin 2021), et il a assumé ses fonctions en janvier 2018. Ce rapport, destiné aux Parties maliennes, à la communauté internationale et au public, est le neuvième présenté par l’Observateur indépendant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct