Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

L’IMAM MAHMOUD DICKO S’EXPRIME SUR LES RAISONS DE SON RETRAIT DU M5-RFP : « JE NE ME SUIS PAS PROCLAME L’AUTORITE MORALE, C’EST CHOGUEL QUI L’A FAIT »

Dans l’une de ses rares apparitions, après le départ de l’ancien Président Ibrahim Boubacar KEITA, l’Imam Mahmoud DICKO s’est exprimé sur les raisons de son retrait du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP). C’était lors d’une visite de la jeunesse du M5-RFP à son domicile au cours de laquelle, il a expliqué que «  l’être humain ne doit pas penser que tout ce qu’il entreprendra se déroulera comme il le souhaite ».

 

L’autorité morale du M5-RFP, l’Imam DICKO a conseillé la jeunesse du M5-RFP en ces termes : « Qui que tu sois, un jour tu seras testé. Souvent il y aura une mésentente entre toi et tes collaborateurs. Tout cela, parce que Dieu veut te tester. Tout ce que  tu entreprends avec la bonne foi, tout ce qui se passera te rendra fort. Cela te permettra de bien comprendre les choses. Cela te permettra d’étudier et connaître les hommes ». L’Imam DICKO a ajouté ce qui suit : « Si Dieu te choisit comme autorité, tu dois agir avec indulgence. Je suis imam, je parle au nom de Dieu. Je suis sûr que tout ne peut se dérouler comme je souhaite. Souvent je peux commettre des erreurs. Je suis un humain. D’autres personnes peuvent commettre des erreurs aussi. Je n’ai pas atteint un niveau qui me permet d’éviter de commettre des erreurs. Je n’ai pas atteint un niveau où je suis sans reproche. Je ne peux pas le dire. Si je le dis, cela signifie que j’ai oublié beaucoup de choses ».

Il a dit : « Après les combats qu’on a mené, on est arrivé à un certain niveau où je me suis arrêté. J’ai pris Dieu, le peuple, le monde comme témoins que j’ai terminé ma mission. Je retourne dans la mosquée. Beaucoup de choses ont été dites, mais je n’ai rien dit. Je pardonne tout le monde et je ne suis pas parfait ». Devant la jeunesse du M5-RFP, l’Imam Mahmoud DICKO a précisé ceci : « Je ne me suis pas nommé  “autorité morale’’, c’est Choguel qui a prononcé ce mot pour la première fois. Et les membres du M5-RFP m’ont donné cet honneur. Ils m’ont respecté. Que je sois présent ou non, ils viennent me rendre compte de toutes les décisions qu’ils prennent. Il faut que je le dise sinon ça ne sera pas digne.  Même souvent si je me fâche, c’est lui, Choguel qui me demande de me calmer. C’est moi qui dois calmer les gens en tant qu’imam, mais c’est souvent lui qui me demande de me calmer. Je ne suis pas parfait »….

Source : Le Soir De Bamako

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct