Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Ligue des champions féminine : La CAF dévoile le calendrier

Après le tirage au sort, effectué le 17 septembre dernier, la Confédération africaine de football (CAF) a dévoilé hier le calendrier complet de la première édition de la Ligue des champions féminine, prévue du 5 au 19 novembre en Egypte.

Logée dans le groupe A, l’AS Mandé disputera le match d’ouverture face aux Égyptiennes de Wadi Dégla, le vendredi 5 novembre, à 16h au stade du 30 juin, avant de se frotter, 72 heures plus tard (lundi 8 novembre à 19h) aux Ghanéennes de Hasaacas Ladies FC et boucler la boucle, le jeudi 11 novembre contre les Équato-Guinéennes de Malabo King (16h, au stade Académie militaire).
Le groupe B est composé des Vihiga Queens (Kenya), de Mamelodi Sundowns (Afrique du Sud), de l’AS FAR (Maroc) et des Rivers Angels FC (Nigeria).

Les deux premiers de chaque groupe se qualifieront pour les demi-finales, prévues le lundi 15 novembre, alors que la grande finale se déroulera le vendredi 19 novembre à 19h.

À quelques semaines de la compétition, l’AS Mandé a engagé un nouvel entraîneur en la personne d’Abdramane Maïga qui remplace Issa Kolon à la tête de cette équipe.

Les Mandékas, comme on les appelle, ont entamé leur préparation dès leur retour du tournoi qualificatif disputé au Cap-Vert et les championnes du Mali en titre s’entraînent cinq fois dans la semaine (du lundi au vendredi).

Devenue membre du staff technique, après avoir porté les couleurs de l’équipe pendant plus d’une décennie, Rokiatou Samaké s’inquiète quelque peu des conditions dans lesquelles les joueuses effectuent leur stage. «L’équipe est confrontée à quelques problèmes, nous voulions renforcer l’effectif avec quelques joueuses locales, mais aucun accord n’a pu être trouvé avec les clubs employeurs de ces éléments.

En plus, après notre qualification pour la phase finale, beaucoup de gens ont fait des promesses aux joueuses, mais jusqu’au moment où je vous parle, nous n’avons rien vu», a révélé l’ancienne internationale, en demandant au président de la Fédération malienne de football (Femafoot) et au ministre en charge des Sports «de faire quelque chose».

«Nous avons besoin d’aide et tout le monde est interpellé», a insisté celle que les supporters appellent familièrement Rose.

D. B.

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct