Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

L’histoire de Sikasso : Les familles Traoré s’organisent en collectif pour écrire une version plus réaliste

Pour avoir une version propre à eux de leur histoire, les familles Traoré de Sikasso se sont organisées en collectif. Elles ont ainsi organisé une rencontre au Mémorial Modibo Kéita samedi dernier (6 août 2022) en vue de cette réécriture de l’histoire des Traoré du Kénédougou.

 

 

L’actuelle version de l’histoire de Sikasso, écrite par les Occidentaux, présente plusieurs insuffisances voire des omissions du fait que ceux-ci l’ont écrite selon leur vision et leurs aprioris. Pour ainsi avoir une version plus réaliste partagée de tous, les familles Traoré de Sikasso ont initié un collectif. Une rencontre dans ce sens d’ailleurs a eu lieu le samedi dernier au Mémorial Modibo Kéita en présence de chercheurs et traditionalistes du Mandé, dont relève Sikasso. Pour reconstituer l’histoire des Traoré, les initiateurs entendent s’inspirer de la mémoire confinée des traditionalistes en essayant de combler les trous de la narration occidentale qui ne parle que de Tiéba et de Babemba, respectivement 21e et 22e rois, alors que plusieurs autres souverains sont passé avant eux.

A travers cette initiative, les familles Traoré de Sikasso veulent s’approprier leur histoire en vue de laisser un héritage fort aux nouvelles générations. «Nous voulons que ça soit nous-mêmes qui écrivons notre histoire. Nous allons mettre à disposition ce qui a été récolté», a explique le chercheur Adama Traoré. Cette reconstitution de l’histoire de Sikasso est autant plus importante qu’elle permettra aussi le développement de la ville et de la région, car on ne peut se projeter que lorsqu’on se connaît.

«Nous nous sommes retrouvés pour refaire l’histoire (familles Traoré) de Sikasso en vue de laisser quelque chose de valable à nos enfants qui ne connaissent rien de notre culture», a défendu Mme Coulibaly Fanta Traoré initiatrice du projet. Selon elle, l’histoire des familles Traoré de Sikasso peut beaucoup servir à faire la paix entre le Mali et les pays voisins, notamment avec la Côte d’Ivoire en froid avec notre pays suite à l’affaire de 49 militaires ivoiriens arrêtés à l’aéroport de Bamako.

Des réseaux ont été ainsi créés pour récolter plus de données et permettre aux Traoré de se retrouver. Les initiateurs ont d’ailleurs lancé un appel à tous les Traoré pour la réalisation de ce projet.

Rappelons que les familles Traoré de Sikasso sont au nombre de quatre (Tiéba, Babemba, Bembandjini et Saba Tiémoko). Elles sont reparties entre le Mali la Coté d’Ivoire, le Burkina Faso. Une partie réside également au Tchad.

Oumar Alpha

Source : Le Matin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct