Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lettre à grand-père: Cher grand-père…

Cette semaine j’ai écouté beaucoup de débats sur la Démocratie. « La Démocratie est ceci, elle est cela. Notre sous-développement, c’est la Démocratie patati patata ». « La dictature vaut mieux que la Démocratie ». Diantre assertion ! Ici la bouche qui a parlé n’a vraiment rien dans la tête ou elle veut tout pour son ventre. C’est sûr.

 

Cher grand-père ! C’est quoi la Démocratie ? La Démocratie, c’est quand Karim Keita, fils du Président IBK, perdait le  procès devant un journaliste Amadou Diadié Sacko. Cela n’est-il pas, le bilan le plus positif de l’exercice du pouvoir démocratique dans le monde ? La Démocratie, C’est lorsque le Président IBK intentait un procès pour injure contre le prêcheur Bandiougou.

C’est quoi la Démocratie ? La Démocratie, c’est lorsqu’on peut aller au boulevard de l’indépendance pour s’exprimer librement et aller sur des plateaux télés dire ses pensées sans procès politique. La Démocratie ne connait pas de subversif et n’a pas peur de la moindre vérité car le mandat, c’est 5 ans.  En Démocratie, la garantie, c’est la Constitution et le juge et non les armes et la violence.

C’est quoi la Démocratie ? La Démocratie, c’est lorsque Soumeylou Boubeye Maïga (Paix à son âme) et le Président Alpha Oumar Konaré font tout pour que le général Moussa Traoré aille se soigner à l’Extérieur malgré sa condamnation. La Démocratie n’a pas peur. Un seul homme ne peut pas déstabiliser la Démocratie. C’est la légitimité légale et la légalité légitime.

La Démocratie, cher grand-père, c’est lorsqu’on laisse le choix de voter le président et de lui renouveler ou pas ta confiance après un mandat. La Démocratie, certes, on peut y faire des erreurs mais aussi les corriger et par le Vote et non par les armes. La Démocratie, c’est l’alternance, le changement. Là où le rêve est permis pour tous d’être président, ministre et autres.

La Démocratie, c’est lorsque l’on rend le souverain humble car il sait qu’il est temporaire et justiciable. La Démocratie, ne se limite pas aux libertés d’expression, de pensée et d’aller et revenir pour les citoyens mais aussi de contrôler le pouvoir. On vote un Président pour le travail, ensuite le député pour le contrôle et le magistrat est là pour le juger. La régulation et l’autorégulation dans la stabilité.

La Démocratie, c’est lorsque tout est défini dans la Constitution. Les pouvoirs, leur limite et compétence. Les citoyens, leur liberté et devoir. La Démocratie, c’est donner la primauté à l’intelligence afin d’ériger en loi, la volonté et l’intérêt du peuple pour éviter les dérives de la passion et de l’émotion des princes du jour. La Démocratie, c’est la Constitution, les lois les statuts et les règlements. Où le planton et le ministre, ont leur rôle prédéfini et protégé. Ce qui fait la REPUBLIQUE. La Loi et les libertés.

J’ai oublié cher grand-père. Quand même si quelqu’un t’achète, il te vend. Si un électeur troque son vote contre de l’argent et des privilèges personnels. Ou si les critères sont réduits au régionalisme, ethnisme et tribalisme sans  idéologie, alors, bienvenue au chaos. Et en même cela, Elle est mieux que la dictature car au moins le pouvoir s’alterne par le vote sans arme et sans violence. Tous les pouvoirs s’alternent obligatoirement mais c’est en Démocratie, que cela se fait dans la civilité. La Démocratie, c’est aussi une éducation à l’alternance au pouvoir dans la civilité. Tout ce qu’un dictateur construit s’écroule. Soit en partant ou après son départ. Que celui qui est sûr de mériter le pouvoir passe par les élections. En toute sécurité. C’est tout. C’était ma 12ème lettre.

Lettre de Koureichy

SourceMali Tribune

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct