Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le Président Goïta Au PM Choguel : « Vous N’avez Droit Ni À L’erreur Ni À L’échec »

En fixant en 5 points la mission de la Transition, le Président Assimi Goïta a renvoyé la balle dans le camp du Gouvernement. Au Premier ministre Choguel Kokalla Maïga de s’assumer. Car, avertit le Chef de l’Etat : « Vous n’avez droit ni à l’erreur ni à l’échec ».

 

Colonel Assimi GOÏTA, Président de la Transition, a révisé à la baisse les priorités de la Transition. C’était le mercredi 16 juin 2021 dans sa salle de délibérations au Palais de Koulouba, lors de la session ordinaire du Conseil des Ministres.  Les priorités sont désormais axées sur quatre points à savoir l’amélioration de la sécurité sur l’ensemble du territoire, Les réformes politiques et institutionnelles, la bonne gouvernance, la transparence et la réduction du train de vie de l’Etat, La mise en œuvre intelligente et efficiente de l’accord issu du processus d’Alger, et l’organisation d’élections crédibles et transparentes aux échéances prévues.

Concernant l’amélioration de la sécurité sur l’ensemble du territoire, le Président de la Transition a, au regard de la situation sécuritaire, engagé le Gouvernement à la « poursuite et au renforcement qualitatif et quantitatif des forces de défense et de sécurité, ainsi qu’à l’optimisation des moyens opérationnels pour un maillage cohérent et dissuasif ».

Parlant des réformes politiques et institutionnelles, la bonne gouvernance, la transparence et la réduction du train de vie de l’Etat, le Président Assimi Goïta a invité le Gouvernement à combattre avec détermination la corruption et l’impunité qui gangrènent la société malienne et à prendre les mesures nécessaires pour une meilleure gouvernance.

Colonel Goïta a également invité le Gouvernement à veiller à la mise en place de structures appropriées pour actualiser et finaliser les réformes dont notre pays a tant besoin, ainsi qu’à la mise en œuvre diligente du processus de révision de la Constitution.

Pour la troisième priorité relative à la mise en œuvre intelligente et efficiente de l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, le Chef de l’Etat malien a engagé le Gouvernement à poursuivre le travail en vue de créer les conditions optimales d’une paix durable.

Quant à l’organisation d’élections crédibles et transparentes aux échéances prochaines de sortie de la Transition, le Chef de l’Etat a exhorté le Gouvernement à ne ménager aucun effort pour l’organisation d’élections qui répondent aux attentes des Maliens afin d’avoir un président démocratiquement élu suite à un processus transparent.

Par ailleurs, le Président de la Transition a instruit le Gouvernement à poursuivre les chantiers déjà ouverts dans les domaines qui constituent des défis importants, notamment l’apaisement du climat social. Car, l’UNTM, la puissante Centrale syndicale prévoit une autre grève pour bientôt.

« Il nous faut surmonter certains handicaps afin de récréer, de refonder  et de transmettre à nos successeurs un Etat fort et des institutions stabilisées. Il nous faut rompre avec des pratiques ayant provoqué la défiance des populations vis-à-vis de de l’Etat afin de fédérer l’ensemble des forces patriotiques  et susciter leur adhésion. Le tout pour fonder l’Etat sur des institutions adaptées à nos réalités », a insisté le Président Assimi Goïta.

Au Premier ministre, le Chef de l’Etat Assimi Goïta n’a pas mâché ses mots : « Des qualités sont attendues de chacun de vous, elles ont pour nom la constance dans la solidarité, le don de soi au nom de l’intérêt supérieur de la Nation, le dévouement à la cause nationale et la rigueur dans le travail De vous, j’attends l’exploitation de ces qualités pour l’obtention des résultats annonciateurs  du renouveau tant attendu et tant souhaité ».

Et le Président d’avertir  son Premier ministre : « Vous n’avez droit ni à l’erreur ni à l’échec. Si le temps vous est compté, les critiques ne vous seront pas comptées. Gardez en permanence que le peuple malien vous regarde »

Pour sa part, le Premier ministre a remercié celui-ci pour la confiance placée en lui et aux membres du Gouvernement et réaffirmé la détermination de son équipe à relever les défis. Au regard des constats du Président Goïta selon lequel « la tâche est réelle et la mission exaltante ». Aussi Choguel Kokalla Maïga s’est-il engagé à inscrire l’action gouvernementale dans la mise en œuvre des missions assignées au Gouvernement par le Président de la Transition.

Monsieur Maïga a obtenu ce qu’il a longtemps cherché, la Primature. Il lui revient de prouver sa capacité, qu’il a tant vantée, à traduire en acte les priorités de la Transition. S’assumer ou démissionner, le Premier ministre devra choisir.

Cyril Adohoun

Source : L’Observatoire

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct