Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le président ghanéen reçoit la première injection de vaccin Covax dans le monde-Vidéo

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo est devenu, lundi 1er mars, la première personne dans le monde à recevoir une injection du vaccin contre le coronavirus financé par Covax, le dispositif onusien qui vise à permettre un accès à ces vaccins aux pays à revenus faibles et intermédiaires.

 

Le président Akufo-Addo et la Première Dame Rebecca Akufo-Addo ont reçu lundi 1er mars dernier la première dose des 600 000 vaccins Covid-19 arrivés mercredi dans le pays.

Ils ont pris leur première dose du vaccin Oxford / AstraZeneca Covid-19 à l’hôpital militaire 37 d’Accra. Le processus de vaccination a été retransmis sur tous les médias ainsi que sur les plateformes de médias sociaux pour renforcer la confiance des citoyens dans la prise du vaccin.

Cela fait suite à des semaines de débat sur la fiabilité du vaccin, les effets secondaires anticipés et le plan de déploiement de la vaccination dans le pays.

« Il est important que je donne l’exemple et montre que ce vaccin est sûr en étant la première personne à le recevoir, afin que tout le monde au Ghana se sente à l’aise pour se faire vacciner », a déclaré M. Nana Akufo-Addo dans un discours.

Le président Akufo-Addo, dans son 24e discours à la nation sur les mesures prises pour atténuer l’impact de la pandémie de Covid-19 sur le pays, a assuré que les vaccins Covid-19 sont sûrs et ne constitueraient aucune menace pour la santé d’aucun citoyen.

«Je sais que certains continuent d’exprimer des doutes sur le vaccin, d’autres ont exprimé des réserves sur son efficacité, certains prenant parti pour les théoriciens du complot qui croient que le vaccin a été créé pour anéantir la race africaine. C’est loin d’être la vérité. En tant que président, je tiens à vous assurer que le vaccin est sûr », a-t-il déclaré.

Le Ghana a enregistré 84.023 cas de coronavirus, dont 607 morts. Mais ces chiffres sont sous-évalués, comme dans de nombreux pays africains où le nombre de tests réalisés reste faible.

Mardi, le reste des 600.000 doses reçues mercredi doivent être déployées dans le pays. A terme, le Ghana prévoit de vacciner 20 de ses 30 millions d’habitants avant la fin de l’année.

Le mercredi 24 février, le gouvernement a reçu 600 000 doses d’AstraZeneca dans le cadre du programme mondial de partage de vaccins de l’Organisation mondiale de la santé (OMS)

Source : AfrikMag

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct