Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le Chérif de Nioro (M’Bouillé Haïdara), Mahmoud Dicko, Chérif Ousmane Madani Haïdara: qui sont-ils ?

Les religieux se sont fortement impliqués dans la crise malienne pour trouver une solution. Mais hélas ! Un manque de confiance s’est installé entre une bonne partie du peuple et leur religieux. Ils possèdent d’immenses trésors. Le général Moussa Traoré avait comme appui religieux l’Association musulmane pour le progrès de l’islam (AMUPI), quand le pouvoir était aux abois, elle a volé en éclats.

 

Avec la démocratie, ces religieux constituent aujourd’hui une menace. Il revient au peuple malien de savoir où mettre le pied car, chacun dans ses fors intérieurs croit en quelque chose. Tout le commerce de la région de Kayes est tenu par le Chérif de Nioro.

L’Imam Mahmoud Dicko bénéficie du soutien financier des l’Arabie Saoudite. Chérif Ousmane Madani Haïdara a le soutien de son Ançar national et international qui ne représente rien par rapport à ses investissements qui demandent des financements. Dès lors, on comprend le double jeu de «Ya Bani» entendez par là Chérif Ousmane Madani Haïdara qui n’a pas les moyens financiers pour entretenir ses quatorze (14) centres de Santé, ses medersas, sa télévision (Cherifla), avoir gratuitement le stade du 26-Mars pour la célébration des cérémonies du Maouloud. Le temps est venu de faire gaffe avec ses religieux qui roulent pour leur propre intérêt au lieu de l’intérêt national.

Source : L’Inter de Bamako

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct