Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le business des cantines scolaires : Les 5 milliards de FCFA qui suscitent plusieurs interrogations

En 2019, le budget de l’Etat prévoyait 3 961 267 000 F CFA, pour la gestion des cantines scolairesselon le Groupe de suivi budgétaire (GSB) dans le rapport de sa mission de vérification sur l’accroissement du nombre de cantines scolaires et de l’accès et de maintien des filles à l’école. Cette année ce sont plus de 5 milliards de nos francs, si l’on en croit un document, signé par la Direction du Centre National des Cantines Scolaires qui circulent sur les réseaux sociaux, relatif à la répartition des fonds pour l’alimentation des cantines scolaires.

En 2018, le Mali comptait environ 570 cantines scolaires. L’année 2019 enregistrait 115 cantines scolaires fonctionnelles sur plus de 1 300 financées par l’Etat. La gestion des cantines scolaires est jugée critique par plusieurs acteurs de l’école depuis des années mais la situation semble persistée et interpelle à plus d’un titre.

Le Mali qui s’est doté depuis 2009, d’une Politique Nationale de l’Alimentation Scolaire dans le souci d’offrir une alimentation saine et équilibrée aux apprenants, est confrontée aujourd’hui au défi de maintenir une transparence dans la gestion de ses structures par les acteurs.

Dans le document retrouvé à travers les réseaux sociaux, datant du 30 avril 2021, sur les neuf régions inscrites en plus du District de Bamako, ce sont 401 communes qui se partagent 5 113 106 742 FCFA. Les six communes du District de Bamako, perçoivent un montant de 261 269 649 FCFA. Les internautes s’insurgent contre ces sommes qui profitent aux seuls responsables d’écoles. A Bamako, selon plusieurs d’entre eux, le nombre d’écoles publiques qui disposent de cantines scolaires fonctionnelles et gratuites se comptent sur le bout des doigts.

Dans la région de Mopti au centre du pays, où des centaines d’écoles restent fermées depuis le début de la crise sécuritaire, sur les 63 communes sur la liste, ce sont 766 851 984 FCFA qui sont prévus. Les régions du nord, Tombouctou, Gao et Taoudéni, avec respectivement : 33 ; 20 ; et 11 communes, les zones sensibles du Mali profiteront d’un montant de 1 341 169 465 FCFA.

L’importance des cantines scolaires dans l’accès et le maintien des enfants à l’école est saluée par tous les acteurs de l’éducation au Mali. Cependant, il urge d’assainir la gestion dans les différentes écoles du pays.

A.A.D

Source: Bamako News

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct