Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lamine Seydou Traoré lors de sa visite des installations de la SOMAGEP à Faladié, Outakoulou et N’Tabacoro : “L’Etat ne peut plus continuer à subventionner aux profits des entreprises étrangères, les chancelleries et les institutions internationales”

Pour prévenir la période de pointe, le ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau, Lamine Seydou Traoré, accompagné d’une forte délégation dont le directeur général de la Somagep, Dramane Coulibaly, a visité, le mardi 11 janvier dernier, la station de reprise de Faladié, le réservoir d’eau de Ouatakoulou et les logements sociaux de N’Tabacoro qui n’avaient pas d’eau depuis des années. Au cours de cette visite, le ministre Seydou Lamine Traoré a précisé que l’Etat ne peut plus continuer à subventionner au profit des entreprises étrangères, des chancelleries et des institutions internationales.

Comme dit un adage : Mieux vaut prévenir que guérir. C’est ce que le ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau a compris. C’est dans ce cadre qu’il a décidé d’effectuer cette visite afin de prévenir la période de pointe qui arrive à grands pas, mais également de s’assurer de l’approvisionnement en eau potable dans les 6 communes du district de Bamako, ainsi que les quartiers périphériques.

Le patron du département des Mines, de l’Energie et de l’Eau a entamé sa visite de la station de reprise de Faladié où la Somagep-sa vient de terminer l’installation d’un Booster 1500 m3/H soit un apport d’environ 36 000 m3/jour d’eau de Kabala. Cette installation permettra l’alimentation correcte des populations des quartiers suivants : Zrny, Yirimandio Sud, logements Sociaux (N’Tabacoro et Niamana), Sema, Sirakoro Méguétana, Cité Wahoude, Cité Yeelen, Cité Tellem, Dialakorobougou, Tiékéna. Elle a va également contribuer à améliorer l’accès en eau potable à plus de 386 000 personnes.

Après la station de reprise de Faladié, le ministre Lamine Seydou Traoré et sa délégation se sont rendus au nouveau réservoir de 6000 m3 à Outakoulou dernière Zrny. Ce réservoir assure, d’une part le transit de la quantité d’eau et d’autre part l’arrêt d’une station compacte à Magnabougou (en vue de son éventuel transfert vers la rive gauche) et les forages des 1008 logements. Elle permet aussi de réduire la consommation spécifique en énergie.

Cette visite du ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau a été clôturée aux logements sociaux de N’Tabacoro où il a visité des familles qui n’avaient pas eu de l’eau potable de la Somagep-sa depuis des années. Heureusement, avec l’installation d’un nouveau Booster 1500 m3/H, soit un apport d’environ 36 000 m3/jour d’eau de Kabala, les habitants de ce quartier ont eu de l’eau en abondance.

A la suite de sa visite, le ministre Lamine Seydou Traoré s’est réjoui de voir l’eau potable passer dans les familles à N’Tabacoro logements Sociaux. “Depuis que nous sommes arrivés aux affaires, nous nous sommes dit que la Transition travaillera sur deux choses: la dimension à court terme et celle à long terme. La dimension à court terme consistait à faire en sorte de soulager les populations durant la période allant de 2020 à 2021 par rapport à ce qui se faisait déjà”, a-t-il expliqué.

Il a aussi ajouté que la deuxième dimension visait à étendre le réseau de l’eau potable et de l’électricité partout au Mali. “Nous allons continuer à travailler, à faire en sorte que la fourniture de service public de l’eau soit un outil privilégié de développement social, mais surtout du mieux-être de nos populations. Vous savez, il y a un problème crucial en matière de fourniture d’eau. L’Etat ne peut plus continuer à subventionner l’eau au profit des entreprises étrangères, des chancelleries et des institutions internationales. La subvention devra désormais profiter exclusivement aux citoyens maliens”, a-t-il laissé entendre.

Mahamadou TRAORE

Source: Aujourd’hui-Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct