Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

KOUTIALA : Plus de 21 000 producteurs de coton soutiennent la Transition

Lors du meeting de remerciement du président Bakary Koné de la Confédération des Sociétés des Producteurs de coton (C-SCPC) à sa base à Koutiala le jeudi 18 août, des cotonculteurs estimés à 21 000 personnes, ont accordé leur soutien à la Transition engagée dans la lutte contre la corruption et la délinquance financière. Une marque de reconnaissance aux autorités de la Transition qui, selon eux, ont augmenté le prix du kilogramme de coton graine et baissé celui des intrants agricoles.

L’accueil et la mobilisation étaient ceux des grands jours. C’était à la dimension de l’événement qui était lui aussi unique en son genre dans cette visite à vocation agricole. Bakary Koné, le tout nouveau président de la C-SCPC, élu le 11 juillet 2021 en remplacement de son homonyme Bakary Togola et installé dans ses fonctions le 5 août 2021, était venu à sa base, la Fédération des producteurs de coton de Koutiala. Lui et sa délégation ont été accueillis en fanfare à l’entrée de la ville à une quinzaine de kilomètres et conduits sous escorte de ses fans à la place publique, lieu de la cérémonie.

Bakary Koné a effectué le voyage de remerciement à la source, à l’endroit de ses mandants de toute la circonscription, des autorités politiques, administratives, coutumières et religieuses de la ville. Au cours de ce meeting mémorable, le président de la faîtière était accompagné de 3 présidents des Fédérations régionales des producteurs de coton sur quatre. Il s’agit des présidents de Kita Djalamoussa Dembélé, de Sikasso Issa Konaté et de Koutiala Bakary Klédjouma Dembélé. Celui de Fana était resté à Bamako pour liquider les affaires courantes, a-t-on appris. Le Secrétaire général de la C-SCPC, Yacouba Dembélé en plus des présidents des 10 secteurs des producteurs de coton de Koutiala étaient de la partie en compagnie de leurs militants. Sur 11 000 producteurs de coton annoncés, l’organisation a pu recenser plus de 21 000.

Avec une telle ambiance et décor, le jeudi 18 août 2021 n’était pas une journée comme les autres à Koutiala. Elle restera longtemps gravée dans la mémoire des populations de la capitale de l’or blanc. Ce jeudi, jour de l’Acharou (fête musulmane chômée et payée dans notre pays) a vu la mobilisation de tout Koutiala et environs immédiats sur la tribune de la place publique, au carrefour qui jouxte la statue géante de Zanga Coulibaly, fondateur de cette ville, Minianka (l’ethnie dominante), berceau du coton au Mali.

Ce voyage avait un double objectif : remercier les cotonculteurs de la localité et de l’ensemble du Mali qui ont accordé leur confiance au président Bakary Koné, mais aussi, tenir un meeting de soutien en direction de la transition qui a placé au cœur de son programme la lutte contre la corruption et la délinquance financière et pour toutes ses bonnes actions en faveur des producteurs de coton et de l’ensemble des paysans du Mali.

Le président de la C-SCPC a planté le décor en parlant de la situation de la culture de coton pendant la présente campagne agricole en termes de superficies emblavées. « Cette année, les producteurs de coton sont comblés avec un programme de 820 000 hectares. C’est le lieu de saluer les autorités de la transition qui ont fixé le prix du coton graine à 280 FCFA/Kg et subventionné l’engrais à 6 000 F CFA le sac », a-t-il témoigné. Un autre bon point à l’actif de la transition souligné par le président Bakary Koné et qui leur vaut ce meeting de soutien, est la croisade lancée contre la corruption et la délinquance financière. Selon lui, « sur ce dernier chapitre, le Colonel Assimi Goïta a décidé d’ouvrir tous les dossiers de corruption et d’atteintes aux biens publics, encore sur la table du pôle économique et financier».

L’accompagnement des producteurs de coton à travers la baisse très sensible du prix de l’engrais et la hausse de celui du coton graine ont touché la corde sensible du président de la faîtière des producteurs de coton. En retour, celui-ci a demandé à ses camarades paysans d’accompagner les autorités de la transition. Aux dires de M. Koné, ce soutien permettra au bureau de la C-SCPC de baliser le chemin pour un avenir radieux du coton et du monde agricole au Mali.

Le meeting, qui s’est déroulé en présence des autorités administratives et politiques de la ville, a pris fin dans le vestibule du « Djamanatigui »  de la ville de Koutiala, Sidiki Ouattara. Une tradition qui se perpétue pour tout visiteur, depuis la fondation de Koutiala. Le représentant d’Oumar dit Barou Ouattara (fils de feu Sidiki Ouattara), chef de quartier, a remercié les visiteurs du jour pour avoir respecté la tradition. L’imam de la grande mosquée de Koutiala, Bayiny Outtarra a lu la fatiya.

Abdrahamane Dicko

(de retour de Koutiala)

Source: Mali tribune

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct