Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Kangaba : Le Haut Conseil des Collectivités organise une journée d’échanges sur l’orpaillage au Mali

Le Haut Conseil des Collectivités (HCC), à l’occasion de la célébration de son 19ème anniversaire, a organisé dimanche à Kangaba, un atelier sous le thème de journée d’échanges sur l’orpaillage au Mali, a constaté l’AMAP.

 

Le président du Haut Conseil des Collectivités a remercié les autorités locales pour l’accueil qui lui a été réservé ainsi qu’à sa délégation avant de noter que la rencontre se tient à un moment très difficile pour notre pays qui traverse une triple crise, sécuritaire, politique et sanitaire.

Mamadou Satigui Diakité qui s’est réjoui du choix du thème de l’atelier, ainsi que celui du cercle de Kangaba, une zone d’orpaillage par excellence, a saisi l’occasion pour rappeler que les ressources générées par les activités de l’orpaillage ont contribué à changer la physionomie de nos villages et de nos villes ainsi que le bienêtre des populations.

Cependant, il a noté avec beaucoup de regret les impacts négatifs assez considérables sur l’environnement et sur l’éducation des enfants qui abandonnent l’école pour des zones d’orpaillage.

Pour le président du HCC, cet atelier permettra entre autres, d’identifier les rôles et responsabilités des acteurs de l’orpaillage, de faire ressortir les conséquences néfastes de cette activité sur l’environnement, d’appréhender la gestion des ressources fiscales relatives à l’orpaillage et le processus de mise en œuvre de la réhabilitation des sites d’orpaillage après exploitation.

A l’issue de leurs travaux, les participants ont formulé entre autres recommandations, la diligence des études d’évaluation des impacts des activités de l’orpaillage sur l’environnement et en publier les résultats en vue de prendre les mesures correctives qui s’imposent, la mise en place d’un mécanisme de contrôle-suivi des impacts environnementaux et sociaux liés à l’orpaillage et l’ouverture des services déconcentrés de la DNGM dans les Cercles de Kanganba, Kéniéba et Yanfolila,

Ils ont recommandé également l’utilisation à bon escient du fonds de réhabilitation, de sécurisation des sites miniers artisanaux et de lutte contre l’usage des produits chimiques prohibés, la mise au point d’un mécanisme de partage des bénéfices de l’orpaillage intéressant l’Etat et les collectivités décentralisées et l’élaboration d’un seul document sur l’exploitation minière.

La cérémonie d’ouverture de la rencontre a été coprésidée par le président de l’Institution, Mamadou Satigui Diakité, le préfet du cercle de Kangaba, Mahamadou Maïga en présence du réprésentant du ministre des Mines, Issa Coulibaly, du maire de la commune de Minidian, N’Zié Sinayogo et de plusieurs invités de la chambre des mines et d’autres structures.

 SD/KM

Source : (AMAP)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct