Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

J.O. de Tokyo : FEMAT, une cérémonie en l’honneur de Seydou Fofana

La Fédération malienne de taekwondo (FEMAT) a organisé, le jeudi 15 juillet à son siège au stade Ouezzin Coulibaly, une cérémonie d’accompagnement en l’honneur de Seydou Fofana, le seul athlète malien qui s’est qualifié sur le terrain aux Jeux olympiques, Tokyo 2020. On notait la présence de plusieurs personnalités à la cérémonie, dont le président de la FEMAT, Maître Alioune Badara Traoré, ceinture noire, 7è dan, le vice-président du Comité national olympique et sportif (CNOS), Wahabou Zoromé, les grands Maîtres Bakary Diawara «Yankee» et Sékou Keïta, tous deux ceintures noires, 7è dan et le double champion du monde de taekwondo, Daba Modibo Keïta.

 

«C’est une cérémonie d’accompagnement pour souhaiter bonne chance à Seydou Fofana qui sera l’un des représentants maliens aux JO de Tokyo. Aujourd’hui (jeudi dernier, ndlr), toute la famille du taekwondo national est là : la fédération, les grands maîtres, les sympathisants, les élèves, les athlètes, tous se sont mobilisés pour témoigner leur soutien à Seydou Fofana», a dit Maître Alioune Badara Traoré avant de renchérir : «La mission assignée à Seydou Fofana par la FEMAT, c’est donner le meilleur de lui-même à Tokyo et prouver à la face du monde qu’il n’est pas aux JO par hasard. Sans mettre la pression sur lui, nous attendons des résultats positifs».

À la suite du président de la FEMAT, le vice-président du CNOS a, au nom du président du Mouvement Olympique national, Habib Sissoko, souhaité bonne chance à Seydou Fofana et remercié tous les grands Maîtres qui ont participé à la préparation de l’athlète. «Je suis venu pour accompagner Seydou Fofana au nom du président du CNOS. Très sincèrement, j’ai beaucoup apprécié la présence à cette cérémonie du double champion du monde de taekwondo, Daba Modibo Keïta que je remercie du fond du coeur. Le peuple malien compte sur Seydou Fofana pour remporter au moins une médaille aux J.O., il a les bénédictions du CNOS et de l’ensemble des Maliens», a déclaré Wahabou Zoromé.

Visiblement ému, le jeune combattant a remercié la FEMAT pour cette marque de considération et promis de se battre pour faire honneur au Drapeau national au pays du Soleil levant. «Je suis très content et cette cérémonie me va droit au cœur. Je remercie tous les grands Maîtres qui ont effectué le déplacement ce soir (jeudi, ndlr) pour me soutenir. J’ai entendu tous les conseils qui ont été donnés et je ferai tout pour honorer mon pays », a dit le jeune combattant, avant de renchérir : «Je suis très content d’être le porte-drapeau du Mali, franchement je ne m’attendais parce que nous sommes quatre athlètes qui doivent représenter le Mali aux J.O. C’est une grande fierté pour moi d’être choisi comme porte drapeau de la délégation. Pour moi, c’est une motivation supplémentaire et je ferai tout pour mériter la confiance des autorités».

«Pour ces J.O., je n’ai qu’un seul objectif, la médaille d’or. En tout cas, c’est mon souhait le plus ardent, je me couche et me réveille avec ça en tête. J’ai fait une bonne préparation qui devrait me permettre de faire quelque chose à Tokyo. Je demande les bénédictions de tous les Maliens», a conclu Seydou Fofana qui a quitté Bamako 72h plus tard, avec son entraîneur, Maître Ibrahima Niang. Aux JO, le jeune combattant malien s’alignera dans la catégorie des -68kg.

Boubacar THIERO

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct