Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Innovations et bonnes pratiques de résiliences au Sahel : Le forum d’échange des acteurs pour partager les expériences

La salle de conférence de l’Institut du Sahel (Insah) a servi de cadre au forum d’échange et de partage des connaissances. L’activité vivra du 29 au 30 novembre. Par visio-conférence, il s’est ouvert ce lundi 29 novembre 2021.

 

A l’initiative du département du Développement rural en collaboration avec le Comité permanent inter-état de lutte contre la sécheresse au Sahel (Cilss) et leurs partenaires, les responsables de l’Institut du Sahel (Insah) participent au forum d’échange et de partage des connaissances par visio-conférence.

Le forum a pour objectif d’identifier et de partager les innovations technologiques et les meilleures pratiques éprouvées quant à leur capacité à accroître la résilience des communautés vulnérables dans un contexte où les sources de fragilité ne cessent de se multiplier au Sahel. Il s’agit de changement climatique, insécurité et instabilité politique, pandémie du Covid-19, insuffisance de facteurs d’inclusion sociale et d’équité.

D’autres objectifs sont assignés au forum. Les panelistes échangent sur les facteurs de succès, les modalités et opportunités opérantes de mise à l’échelle, évaluent l’état de mise à l’échelle de ces technologies et bonnes pratiques et proposent des mécanismes opérant de mise à l’échelle.

En outre, le forum permettra d’alimenter la réflexion globale sur les questions relatives à la coordination des interventions sur la base des contraintes relatives au mandat et procédures particuliers de chaque intervenant en vue de mutualiser les efforts et engendrer des impacts plus importants. Elle fera promouvoir l’innovation chez les jeunes et les femmes dans les pays membres de l’alliance, améliorer la productivité et les conditions des emplois agricoles afin de renforcer la résilience des populations en milieu rural.

Enfin, au cours du forum, les panelistes réfléchiront sur des financements innovants et inclusifs, notamment en faveur des femmes dans le contexte où la montée de l’insécurité et la multiplication de groupes armés focalisent l’attention des gouvernements et mobilisent les ressources des partenaires techniques et financiers.

Bazoumana KANE

Source : L’Alerte

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct