Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Guinée Conakry : Une fillette de 3 ans violée et assassinée par un groupe de jeunes à Labé

Un groupe des jeunes aurait violé une fillette de trois (03) ans en Guinée Conakry. D’après la publication de nos confrères du Guineenews, ce drame se serait produit ce vendredi 26 novembre 2021, dans le secteur de Dianyabhé, à l’école de Madina de la commune urbaine de Labé. Soupçonner d’avoir pris part à ce viol collectif, selon le média guinéen, Mamadou Saliou Bah aurait été mis aux arrêts par la foule et conduit à la gendarmerie.

Selon les informations, la fillette dénommée d’OSNO aurait été entrainée dans une maison en chantier, située à quelques centaines de mètres de son domicile où elle aurait été violée par ces bandits dont Mamadou Saliou Bah, avant d’être assassinée. D’après plusieurs témoignages concordants, « ils abandonnent son corps sur place après l’avoir assassinée », affirme Guineenews.

« Une fois conduit à la gendarmerie, le soupçonner violeur aurait reconnu les faits et dénoncé ses complices qui seraient pour l’instant en cavale », indique nos confrères. Le grand-père de la victime affirme que « c’est après la prière de 20 heures qu’on nous a fait part de la découverte du corps et qu’un jeune aurait été mis aux arrêts. C’est ainsi qu’on nous a demandé de nous rendre d’urgence sur les lieux avant que cette foule de personnes ne lynche le jeune mis en cause. C’est ainsi que j’y suis immédiatement parti en compagnie du chef du secteur. On a trouvé qu’ils ont déjà enfermé le jeune dans une chambre. Nous avons convenu de garder le jeune dans cette pièce afin que d’autres aillent chercher les gendarmes. Mais, l’arrivé de ces éléments a pris du temps en dépit de nos nombreux appels. Ils nous ont fait comprendre qu’ils n’ont pas de véhicule. C’est ainsi qu’un autre jeune nous a dit connaitre où se trouve l’enfant. Donc, il s’est mis à la tête d’un grand groupe de personnes pour aller sur le site où se trouvait le corps d’OSNO. C’est ce qui a coïncidé à l’arrivée des gendarmes et on a pu faire sortir le suspect qui a été aussitôt embarqué. Arrivé à la gendarmerie, il a reconnu qu’ils ont violé la petite et qu’ils l’ont tué dans une maison inachevée ».

Nos confrères de Guineenews déclarent également « qu’il n’y a aucune déclaration de la part des autorités locales en lien avec ce drame alors que la tension reste vive dans le quartier Madina avec une forte mobilisation dans ce quartier administratif ».

Kadidiatou Diarra, stagiaire

Source: LE PAYS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct