Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Groupe de la Banque africaine de développement : l’édition 2021 des assemblées annuelles tenue en visioconférence

Les assemblées annuelles du Groupe de la Banque africaine de développement s’est tenue du 23 au 25 juin 2021 en visioconférence sur le thème « Renforcer la résilience des économies en Afrique après le Covid-19 ». L’édition de cette année a marqué la 56eme Assemblée annuelle du Conseil des gouverneurs de la BAD ainsi que la 47ème Assemblée annuelle du Fonds africain de développement.

Issus de 54 pays africains et de 27 pays membre non régionaux et présidé par le président de la République du Ghana, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, la cérémonie d’ouverture a marqué la participation du président de la BAD, Akinwumi Adesina, le président du Conseil des gouverneurs de l’institution et le ministre des finances du Ghana, Ken Ofri-Atta. Ces Assemblées serviront de plateforme aux gouverneurs de la Banque pour partager leurs expériences dans la lutte contre la pandémie de la Covid-19 et les mesures politiques prises pour reconstruire les économies et assurer les moyens de subsistance. Ce qui explique le thème de cette édition.

Le ministre des finances du Ghana, après avoir exprimé ses attentes à l’endroit de la Banque africaine de développement, a invité l’institution financière africaine pour des investissements nouveaux qui permettront de créer davantage d’emplois pour les populations. « La Bad doit aider à rebâtir l’Afrique que nous voulons » s’est exprimé Ken Ofri-Atta.

Selon l’ancien ministre nigérian de l’Agriculture et du Développement rural « l’Afrique n’aura pas à quémander. La banque mobilisera 3 milliards de dollars environ 1.665 milliards de FCFA afin d’apporter une aide au développement des vaccins en Afrique en partenariat avec ses partenaires » avant de renseigner sur l’adoption d’un plan d’action de la Banque qui permettra une meilleure gouvernance de la dette. A cet effet, la BAD a été nommée comme meilleure institution financière multilatérale au monde en 2021.

Le président de la commission de l’Union africaine, à son tour ,a adressé ses mots de salutations au président de la Bad pour son leadership. Moussa Faki Mahamat a noté la pertinence et l’urgence pour le continent de se doter d’un mécanisme de stabilité financière en exhortant Akinwumi Adesina à établir les institutions financières continentales pour garantir une stabilité économique et financière pour que l’Afrique aussi « puisse renforcer ses capacités de fabrication de vaccins et de création d’industries des médicaments pour mettre fin à notre dépendance de l’étranger en la matière ».

Ces assemblées annuelles se tiennent au moment où l’Afrique tente de se relever de sa pire récession depuis des décennies. Selon la Banque africaine de développement, le continent devrait connaitre une croissance de 3,4% de son PIB en 2021, après avoir enregistré une contraction de 2,1% en 2020, soit le ralentissement économique le plus marqué depuis 50ans. Selon la Banque, 24,6 à 30 millions d’africains pourraient perdre leur emploi en raison de la crise, ce qui porterait à 463 millions le nombre total de personnes vivant dans l’extrême pauvreté.

Les Assemblées annuelles du Groupe de la Banque africaine de développement offrent une occasion unique d’échanger non seulement sur les économies et les moyens de subsistance des pays africains, mais aussi sur les solutions pour faire face à leur à la pénurie de vaccins contre la Covid-19, le changement climatique, la dette et bien d’autres sujets. A cet effet, les panelistes ont parler sur des divers sujets à savoir : s’assurer que la dette soit alignée sur les plans nationaux de développement après avoir insisté sur la nécessité de tenir compte des aspects juridiques et institutionnels pour assurer la transparence de ladite dette, l’amélioration de l’efficacité de la dépense en cultivant la discipline budgétaire, la transparence des marchés publics et d’autres ont plaider de donner la priorité aux investissements à fort impact économique.

Thérèse Kamaté, Stagiaire

Source : LE PAYS

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct