Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Grogne sociale : Les acteurs de la filière bétail-viande projettent une grève de 72 heures à partir du 15 février

La fédération nationale Groupement Inter professionnels de la filière Bétail Viande au Mali (FEBEVIM) est très en colère contre les autorités maliennes. A travers une correspondance adressée au ministre de l’élevage et de la pèche, la fédération menace d’observer une grève de trois jours, du 15 février au 18 février 2019, en cas de non satisfaction de leurs revendications dont la principale est « l’arrêt immédiat des exactions subies par les éleveurs, la préservation de leurs biens et la punition de ces exactions »

Selon Hamssoulaye Diallo, le président de la fédération nationale Groupement Inter professionnels de la filière Bétail Viande au Mali (FEBEVIM), les « éleveurs maliens  souffrent dans l’indifférence totale des plus hautes autorités. » Chaque jour que Dieu fait, explique-t-il,  un éleveur est exproprié de ses bétails par des bandits armés sans aucune réaction des autorités. «  Si rien n’est fait par les autorités, le pays va perdre ses bétails. Chose qui affectera beaucoup l’économie malienne sachant bien le rôle et la place du bétail dans la relance  de l’économie du pays. »

  1. K. Diakité

Le republicain mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct