Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Grève des enseignants : L’État voudrait-il acheter des syndicalistes?

L’école malienne préoccupe fortement les maliens et la tension semble montée avec les dernières manifestations des parents d’élèves et des membres de l’AEEM pour exiger une issue rapide. C’est ainsi le vendredi 01 mars 2019, la technique de diviser les syndicats des enseignants aurait été initiée  par le cabinet du premier ministre Soumeylou Boubèye Maiga pour mettre fin à la grève des enseignants du Mali.

D’après nos recoupements, des responsables syndicaux auraient été invités séparément au ministère de l’éducation après la prière de ce vendredi pour discuter des modalités. Toujours, d’après nos sources concordantes, un montant de 120 millions de FCFA aurait été retiré à la banque BDM pour débloquer cette situation inquiétante.

Ainsi, nos sources évoquent que le département de l’éducation aurait proposé un montant de 30 millions de FCFA à chaque syndicat de l’éducation qui accepterait de mettre fin à la grève, mais aussi de ne pas participer à une marche unitaire prévue pour le mercredi 06 mars 2019. Les syndicalistes que nous avons pu joindre sont formels dans leur engagement. Ils mettent même en garde tout camarade ou militant qui tenterait de saboter ou trahir leur lutte.

S’agissant de l’AEEM, l’honorable Timbiné et le Ministre Amadou Koita auraient conseillé au comité directeur de suspendre leur grève. Selon notre source au ministère de l’éducation, Moussa Timbiné aurait informé le Premier Ministre qu’il aurait remis 10 millions au secrétaire général de l’AEEM afin que le comité AEEM se désolidarise de la grève et de la marche du 06 mars 2019 des syndicats de l’enseignement. Toujours selon nos informations, le secrétaire général de l’AEEM, d’après la même source, aurait affirmé n’avoir reçu que 05 millions au lieu de 10 millions.

Nous avons tenté de joindre l’honorable TimbinéAmadou Koita et même le secrétaire général de l’AEEM Niangaly pour leur version, mais nos sollicitations sont restées sans réponse au moment où nous mettons sous presse cet article.

Figaro Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct