Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Gendarmerie Territoriale de Kati : fin de course pour le récidiviste Ibrahim Alassane Maïga

La brigade de recherche de la Gendarmerie de Kati a mis fin aux courses du  récidiviste, vrai faux Lieutenant-colonel. Nommé Ibrahim Alassane Maïga, natif de Gao et âgé d’une quarantaine, se faisait passer pour un colonel de l’armée malienne, 

 

Selon les sources à la Gendarmerie de Kati, tout a commencé le 27 janvier, où le faux colonel était parti au Camp militaire de Kati tout en portant la  tenue d’opération  d’un lieutenant-colonel. Le récidiviste Ibrahim Alassane Maïga s’était présenté comme étant un officier affecté au service chirurgie de l’infirmerie de la garnison de Kati, courageux que le vrai faux colonel soit : « il a eu l’audace de partir avec la même tenue au service le lendemain. Mais aussi, il donne des ordres à un capitaine. Ce dernier, connaissant bien le domaine militaire, a eu des doutes quant à Ibrahim Alassane Maïga. C’est ainsi que commencèrent les interrogations qui ont conduit le vrai faux colonel à la Brigade de recherche de la gendarmerie de Kati.

Aussitôt, des enquêtes minutieuses conduites par des agents compétents de la Gendarmerie ont démontré que le nommé Ibrahim Alassane Maïga n’est pas celui pour qui il se faisait passer.

À en croire les investigations, le dangereux récidiviste a été déjà trois fois arrêté pour les mêmes pratiques. En effet : « en 2013, il a été conduit devant le Procureur de Kati par la même brigade de recherche de Kati pour les mêmes causes, à l’époque, il se faisait passer pour un lieutenant. Ensuite, en 2016, il a encore été interpellé par la Brigade de recherche du Camp 1 avec le grade de Capitaine. En 2019, il s’est ensuite présenté comme Commandant quand le service d’investigation judiciaire l’a convoqué ».

Pour cette fois-ci, le 27 janvier dernier, il s’était présenté comme un Colonel quand il a été convoqué par la Brigade de recherche de la Gendarmerie de Kati. Il a été présenté  au Tribunal de Kati, hier mercredi 3 février 2021.

Selon les sources,  le faux colonel Ibrahim Alassane Maïga serait d’une quarantaine d’années et est natif de Gao.

Aïssétou Cissé

Source : LE COMBAT

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct